Belkhir Belhaddad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belhaddad.

Belhaddad
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(2 ans, 2 mois et 1 jour)
Élection 18 juin 2017
Circonscription Première circonscription de la Moselle
Législature XVe (Cinquième République)
Groupe politique La République en marche !
Prédécesseur Aurélie Filippetti
Biographie
Nom de naissance Belhaddad
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Timgad (Algérie)
Nationalité Français
Parti politique PS (2006-2016)
LaREM (depuis janvier 2017)
Diplômé de Université de Metz
Profession Consultant

Belkhir Belhaddad, né le à Timgad en Algérie, est un homme politique français, membre de La République en marche !. Il est élu député de la première circonscription de la Moselle en .

Biographie[modifier | modifier le code]

Belkhir Belhaddad arrive d'Algérie en France à l'âge de sept ans[1]. Il entre au Parti socialiste en 2006. Il est élu au conseil municipal de Metz à l'issue des élections municipales de 2008 sur la liste conduite par le socialiste Dominique Gros qui le nomme adjoint aux sports. Il est réélu lors des élections municipales de 2014 et conserve sa délégation aux sports.[réf. nécessaire]

En novembre 2012, il crée une entreprise dénommée Gem energy services dont il est le gérant[2],[3]. En décembre 2012, il fonde l'association Cap avenir diversité pour la promotion de la diversité dans les entreprises[4].

En décembre 2016, il tente d'obtenir l'investiture socialiste pour les élections législatives de 2017 sur la 2e circonscription de la Moselle, mais est contraint de renoncer à la suite de l'affaire dite « des cartes » : en mai 2016, la fédération du PS de Moselle constate un afflux d'adhésions à Metz, à contre-courant de la désaffection générale pour le PS[5],[6],[7],[8] ; le Bureau national des adhésions (BNA) du PS se saisit de cette situation et décide d'écarter du vote pour l'investiture socialiste aux législatives prévue les 8 et 9 décembre 2016 les adhérents inscrits après le 31 décembre 2015. Ne pouvant plus mathématiquement être investi, Belkhir Belhaddad retire alors sa candidature et démissionne du Parti socialiste le 2 décembre 2016, laissant l'adjoint aux finances Jean-Michel Toulouze seul en lice[9]. Il rallie En marche ! et soutient la candidature d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle de 2017, indiquant « ne pas exclure être candidat » à l'investiture du mouvement aux législatives[10]. Le 11 mai 2017, il obtient l'investiture du parti, entre-temps renommé en La République en marche !, sur la 1re circonscription de la Moselle[11].

Au premier tour des élections législatives, le , il arrive nettement en tête avec 28,03 % des suffrages exprimés[12], devant la candidate du Front national (18,30 %) Laurence Burg et la députée socialiste sortante Aurélie Filippetti (11,80 %). Au second tour, il est élu avec 59,97 % des voix face à Laurence Burg[13],[14].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Belkhir Belhaddad est marié et père de trois enfants.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guillaume Descours, « La diversité progresse à l'Assemblée nationale », lefigaro.fr, 20 juin 2017.
  2. « Présentation de la société GEM ENERGY SERVICES », sur www.societe.com, (consulté le 22 juin 2017)
  3. « gem energy services », sur gemenergy-services.com (consulté le 22 juin 2017)
  4. « Metz : une soirée bourrée de talents et de diversité », sur republicain-lorrain.fr, (consulté le 22 juin 2017)
  5. « L’intrigante flambée des adhésions au PS de Metz », sur republicain-lorrain.fr, (consulté le 22 juin 2017)
  6. « Metz : enquête interne sur un étonnant nombre d'adhésions au Parti socialiste », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 22 juin 2017)
  7. « Le PS ouvre une enquête en raison… d'un afflux d'adhésions ! », sur www.marianne.net, (consulté le 22 juin 2017)
  8. Cécile Soulé, « Flambée suspecte d'adhésions au Parti socialiste en Moselle », sur www.francebleu.fr, (consulté le 22 juin 2017)
  9. « Fâché, l’adjoint aux sports de Metz rend sa carte du PS », sur republicain-lorrain.fr, (consulté le 22 juin 2017)
  10. « Législatives : qui se met En Marche ! à Metz ? », sur Le Républicain lorrain, (consulté le 22 juin 2017)
  11. « Législatives à Metz : la majorité municipale coupée en deux », sur Le Républicain lorrain, (consulté le 22 juin 2017).
  12. Marine Schneider, « 1er tour législatives, 1re circonscription de Moselle (Metz) : Belkhir Belhaddad en tête », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 20 juin 2017).
  13. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  14. « Belkhir Belhaddad (LREM) s'empare de Metz 1 », sur Le Républicain lorrain, (consulté le 22 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]