Bela Grunberger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la psychanalyse image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant la psychanalyse et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bela Grunberger
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Nagyvárad (Transylvanie hongroise)
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession(s) Médecin, psychanalyste et psychologueVoir et modifier les données sur Wikidata

Béla Grunberger est un médecin et psychanalyste français, d'origine hongroise, né le à Nagyvárad (Transylvanie hongroise) et mort à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il réside en Allemagne (1920-1927), sans pouvoir s'inscrire à l'université, puis à Genève (1927-1940), où il travaille dans la publicité. Il doit quitter la Suisse lors de la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, et se rend alors en France. Il essaie sans succès de s'engager dans l'armée, puis reprend ses études de médecine, à Grenoble, durant la guerre, tout en vivant clandestinement. Il obtient son diplôme de médecin en 1946 et s'installe à Paris.

Il mène une analyse avec Sacha Nacht et devient membre titulaire de la Société psychanalytique de Paris (1953). Il est chargé d’enseignement à l’Institut de Psychanalyse[1]. Il organise le premier séminaire consacré aux travaux de Sándor Ferenczi, Melanie Klein et Karl Abraham.

Travaux de recherches[modifier | modifier le code]

Il s'intéresse particulièrement aux questions en rapport avec le narcissisme. Il publie plusieurs ouvrages avec Janine Chasseguet-Smirgel, notamment L'univers contestationnaire, qui est une analyse critique du phénomène de Mai 68[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Bela Grunberger, par Pierre Dessuant, Société psychanalytique de Paris, [lire en ligne], Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Sigmund Freud et Béla Grunberger (dir.), Les Rêves : la voie royale de l'inconscient, Paris, Tchou, (ISBN 2710705931)
  • Daniel Widlöcher et Béla Grunberger (dir.), Les Névroses : l'homme et ses conflits, Paris, Tchou, coll. « Les Grandes découvertes de la psychanalyse », (ISBN 2710705966)
  • Béla Grunberger et Janine Chasseguet-Smirguel, L'univers contestationnaire, Paris, In Press, (réimpr. 2002) (ISBN 284835044X)
  • Béla Grunberger et Janine Chasseguet-Smirguel, Freud ou Reich. Psychanalyse et illusion, Tchou,
  • Béla Grunberger, Le narcissisme : essais de psychanalyse, Paris, Rivages & Payot, (ISBN 2228897728)
  • Béla Grunberger et Pierre Dessuant, Narcissisme, christianisme, antisémitisme : étude psychanalytique, Arles France, Actes Sud, (ISBN 9782742712618)

Liens extérieurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Dessuant, cf. bibliographie.
  2. Alain Ksensée, « L’univers contestationnaire de Béla Grunberger et Janine Chasseguet-Smirgel », Revue française de psychanalyse, 2006/3, vol.  70, p. 831-838, [lire en ligne].