Beidanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Beïdanes, Beidanes, Beydanes, ou Bidanes (en arabe : البيضان al baydan) , parfois appelés Maures Blanc sont une population maure présente en Mauritanie et au Maroc ainsi que dans plusieurs pays limitrophes comme le Mali, le Niger et l'Algerie.

D'origine arabe, berbère ou arabo-berbère, ils parlent l'arabe hassanya, on notera qu'il subsiste un très petit îlot au sud de la Mauritanie parlant le zenaga dont il reste très peu de locuteurs, ainsi que quelques tribus des Tekna au sud du Maroc parlant le tachelhit.

La société beidane fait suite à la lente migration des tribus Banu Hassan depuis le Maroc vers le sud qui voit la victoire militaire de cette population sur les tribus sanhaja de l'ouest du Sahara au cours de la guerre de char bouba.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Anthony G. Pazzanita, « Beydane », in Historical dictionary of Mauritania, Scarecrow Press, Lanham (Maryland) ; Toronto, Plymouth (Royaume-Uni), 2008 (3e éd.), p. 99-100 (ISBN 9780810855960) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (fr) Ba Oumar Moussa, Noirs et Beydanes mauritaniens : l'école, creuset de la nation ?, l'Harmattan, Paris, 1993, 167 p. (ISBN 2-7384-1397-8)
  • (fr) Louis Frèrejean, Mauritanie, 1903-1911 : mémoires de randonnées et de guerre au pays des Beidanes (présenté et annoté par Geneviève Désiré-Vuillemin), Karthala, Paris, 1995, 503 p. (ISBN 2-86537-610-9)