Begonia plebeja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Begonia plebeja
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Noyau des Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Fabidées
Ordre Cucurbitales
Famille Begoniaceae
Genre Begonia

Espèce

Begonia plebeja
Liebm., 1852[1]

Synonymes

  • Begonia barsalouxiae Standl. & L.O.Williams[1]
  • Begonia fissurarum C.DC.[1]
  • Begonia kennedyi (Ziesenh.) F.A.Barkley & Golding[1]
  • Begonia leptophylla C.DC.[1]
  • Begonia ripicola C.DC.[1]
  • Begonia tenuipila C.DC.[1]
  • Begonia uvana C.DC.[1]
  • Gireoudia plebeja (Liebm.) Klotzsch[1]

Begonia plebeja est une espèce de plantes de la famille des Begoniaceae. Ce bégonia rhizomateux est originaire du Mexique et d'Amérique centrale.

Répartition géographique et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce est présente au Mexique à Mexico, au Chiapas, dans le Colima, le Guerrero, l'Hidalgo, le Jalisco, l'état de Mexico, le Michoacan, le Nayarit et le Oaxaca, le Veracruz et le Zacatecas, et en Amérique centrale au Costa Rica, au Salvador, au Guatemala, au Honduras, au Nicaragua et au Panama à des altitudes comprises entre 50 et 1500 m[2],[3],[4].

C'est une espèce courante à feuillage caduc des forêts tropicales sèches où elle croit de façon épiphyte ou saxicole dans des endroits exposés à la lumière[4].

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une plante vivace herbacée rampante, à rhizome de 8 à 10 mm de diamètre pour au moins 8 cm de long. Velue quand elle est jeune, la plante a des feuilles palmées vertes et asymétriques qui ont une forme générale plutôt ronde à elliptique, et dont l'extrémité des 7 ou 8 nervures se termine en pointe. Leurs dimensions peuvent varier de 7 à 20 cm de long, portées par un pétiole de 6 à 28 cm de long. La couleur des tiges tire sur le rouge pourpre et la pilosité fait place à des extrémités plus glabres. L'inflorescence en grappe indéfinie peut s'élever au-dessus du feuillage sur un pédoncule allant jusqu'à 22 cm, avec à la cime des fleurs mâles ou femelles, blanches ou légèrement rosées à cœur jaune. Le fruit à trois loges porte des ailes de taille inégale[5].

Classification[modifier | modifier le code]

L'espèce fait partie de la section Gireoudia du genre Begonia, famille des Begoniaceae[2].

Elle a été décrite en 1852 par Frederik Michael Liebmann (1813-1856) et publiée en 1853[6]. L'épithète spécifique plebeja signifie « de la plèbe », en référence à la plèbe romaine, et qualifie donc l'espèce de plante commune ou courante à l'époque de la création du taxon[7].

Liste des variétés[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (29 janvier 2019)[8] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • variété Begonia plebeja var. kennedyi Ziesenh.
  • variété Begonia plebeja var. plebeja

Horticulture[modifier | modifier le code]

Ce bégonia vivace peut être multiplié par bouture de tiges ou par division des rhizomes. Cultivé en pot sous abris, il a besoin d'un bon drainage[9]. C'est toutefois une plante peu vigoureuse et délicate à conserver[10].

Ethnobotanique[modifier | modifier le code]

Au Mexique pas moins de dix huit espèces de bégonias font l'objet de cueillette et sont employées comme quelite (jeunes pousses de plantes comestibles généralement adventices)[11],[12]. Elles y sont appréciées pour le goût acide de leur feuilles ou de leur tiges[12]. Dans le cas de Begonia plebeja ce sont ses tiges et ses pétioles qui sont consommés[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i The Plant List, consulté le 29 janvier 2019
  2. a et b GRIN, consulté le 29 janvier 2019
  3. Villasenor 2016, p. 668
  4. a et b Ali 2013, p. 16
  5. (en) Begonia plebeja, dans Annals of the Missouri Botanical Garden, vol. 45, 1958. page 46. Lire en ligne sur Botanicus.
  6. Publication originale : Videnskabelige Meddelelser fra Dansk Naturhistorisk Forening i Kjøbenhavn 1852. Lire en ligne sur BHL.
  7. Plebeia ou plebeja dans (en) Herbert Otto Butterflies of the Kruger National Park and Surrounds, Penguin Random House South Africa, 12 mars 2015. (ISBN 1775843106 et 9781775843108).
  8. Tropicos, consulté le 29 janvier 2019
  9. (en) Fuego (Begonia plebeja) dans The Begonias Database
  10. (en) Morris Mueller Begonia plebeja sur le site de l'American Begonia Society, consulté le 29 janvier 2019.
  11. Katz 1992, p. 25,26,29,35
  12. a et b C. Mapes & F. Basurto 2016, p. 114
  13. Kennedy 2013, p. 218

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Morris Mueller Begonia plebeja sur le site de l'American Begonia Society.
  • (en) Rafael Lira (dir.), Alejandro Casas (dir.) et José Blancas (dir.), Ethnobotany of Mexico : Interactions of People and Plants in Mesoamerica, Springer, , 560 p. (ISBN 978-1-4614-6668-0).
  • (en) Diana Kennedy, My Mexico : A Culinary Odyssey with Recipes, Austin, University of Texas, , 487 p. (ISBN 978-0-292-74840-8, présentation en ligne)
  • (en) José Luis Villasenor, « Checklist of the native vascular plants of Mexico », Revista Mexicana de Biodiversidad,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2019)
  • (en) Mobina Shaukat Ali, « Genetic Architecture of Species level differences in Begonia Section Gireoudia », The University of Endinburgh,‎ , p. 302 (lire en ligne, consulté le 31 janvier 2019).
  • Esther Katz, « La cueillette des adventices comestibles au Mexique », Ecologie Humaine, no X,‎ , p. 25-41 (lire en ligne, consulté le 31 janvier 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Iconographie :