Beffroi de Montrouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Beffroi de Montrouge
Image dans Infobox.
Le beffroi de Montrouge.
Présentation
Type
Style
Années 30
Architecte
Construction
1933
Rénovation
Hauteur
43 mètres
Usage
Patrimonialité
Recensé à l'inventaire généralVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
2, place Émile-Cresp
Accès et transport
Métro
Coordonnées

Le Beffroi de Montrouge est un bâtiment conçu par l'architecte Henri Decaux, situé à Montrouge (Hauts-de-Seine) et inauguré en 1933, dont le nom provient, par métonymie, de son haut beffroi. Il est aujourd'hui un centre culturel et de congrès, et héberge notamment le Salon d'art contemporain de Montrouge.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1932, le maire, Émile Cresp, avait chargé l'architecte Henri Decaux de réaliser un centre administratif pour la ville de Montrouge. Ouvert en 1933, le bâtiment de style Art déco est devenu en 2006 le théâtre de la ville quand un nouveau centre administratif ouvre en proximité[1],[2]. Le sommet du beffroi est accessible par un escalier de 193 marches[2].

Il a fait l'objet d'une rénovation entre 2009 et 2012 et a rouvert ses portes en mai 2012[3].

Élève de Victor Laloux, architecte de la gare du Musée d'Orsay, habitant de Montrouge, Henri Decaux a dessiné l'aérogare du Bourget ainsi que des édifices locaux comme l'hospice Verdier et le groupe d'habitations du Haut-Mesnil[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le monument se trouve place Émile-Cresp, à l'angle de l'avenue de la République et de la rue Gabriel-Péri. Il est réalisé principalement en briques de Bourgogne de couleur ocre, avec un sol de pierre de comblanchien, alors que l'escalier d'honneur est orné de M stylisés réalisés par le ferronnier d'art Edgar William Brandt[2].

Sur la façade, les bas-reliefs ont été réalisées par Louis Sajous[3]. Ces motifs évoquent la vie de Montrouge et représentent le monde du travail, de la famille, des arts et du sport[4].

Le carillon est inauguré le [5]. Le beffroi, haut de 43 mètres, héberge depuis janvier 2000 un carillon de 27 cloches gravées du nom de tous les maires de Montrouge, et depuis janvier 2016, 30 cloches, les trois dernières étant gravées au nom des trois mécènes[5]. Elles doivent être rejointes en 2019 par 19 cloches supplémentaires[2].

Il est possible de gravir le beffroi lors des journées du patrimoine, avec au sommet une vue panoramique sur Montrouge et Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Beffroi », sur ville-montrouge.fr (consulté le ).
  2. a b c d et e Marie Briand-Locu, « Patrimoine : le plus grand carillon d’Ile-de-France au beffroi de Montrouge », sur leparisien.fr, (consulté le )
  3. a et b « Un nouveau centre culturel au Beffroi de Montrouge », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  4. « Patrimoine : le plus grand carillon d’Ile-de-France au beffroi de Montrouge », sur /petitpatrimoine.overblog.com, (consulté le )
  5. a et b « Le Carillon de Montrouge », Ville de Montrouge (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]