Beerbongs & Bentleys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Beerbongs & Bentleys

Album de Post Malone
Sortie 27 avril 2018
Enregistré 2016-2018
Durée 64:26
Genre rap américain, Pop, R&B
Producteur Post Malone, Louis Bell, Frank Dukes
Label Republic

Albums de Post Malone

Singles

  1. Rockstar
    Sortie : 15 septembre 2017
  2. Candy Paint
    Sortie : 20 octobre 2017
  3. Psycho
    Sortie : 23 février 2018
  4. Ball for Me
    Sortie : 8 mai 2018
  5. Better Now
    Sortie : 5 juin 2018

Beerbongs & Bentleys est le deuxième album studio du rappeur américain Post Malone sorti le . Plusieurs chansons sont sorties en singles dont Rockstar et Psycho.

L'album fait suite à Stoney sorti en 2016. L'album comprend des participations de Swae Lee, 21 Savage, Ty Dolla Sign, Nicki Minaj, G-Eazy et YG.

Aux États-Unis, l'album est certifié quintuple disque de platine pour l'équivalent de 5 000 000 de ventes.

Genèse de l'album[modifier | modifier le code]

Alors que vient de sortir son premier album studio Stoney le après plusieurs reports, Post Malone annonce à la fin du même mois la préparation d'un deuxième album studio intitulé Beerbongs & Bentleys[1]. L'annonce est faite via la réseau social Twitter où le rappeur diffuse des extraits des morceaux sur lesquels il travaille[1].

Caractéristiques de l'album[modifier | modifier le code]

Promotion[modifier | modifier le code]

Beerbongs & Bentleys sort sous le label Republic Records d'Universal le . Pour promouvoir la sortie de l'album, plusieurs singles sont extraits. Le premier, sorti en , est Rockstar feat. 21 Savage. S'en suivra Candy Paint, le  ; Psycho feat. Ty Dolla Sign, le  ; Ball for Me feat. Nicki Minaj, le et Better Now, le .

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Beerbongs & Bentleys
Score cumulé
SiteNote
Metacritic51/100[2]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic2.5 étoiles sur 5[3]
The Guardian2 étoiles sur 5[4]
Rolling Stone2 étoiles sur 5[5]

Dans l'ensemble, l'accueil accordé à l'album par les critiques de musique est mitigé. Le site agglomérant les critiques Metacritic attribue la note de 51 sur 100, qui indique des « commentaires mitigés ou moyens »[2].

Pour Les Inrockuptibles, Post Malone « narre la dualité de sa nouvelle vie d'artiste » dans l'album et notamment avec le nom qu'il a donné au disque. Le magazine loue les musiques « brumeuses et doucereuses » qui enveloppent la voix du rappeur pour « éclairer les contrastes et les paradoxes de son quotidien »[6].

Alexis Petridis du Guardian complimente la production de l'album, les hooks et la voix de Post Malone. Cependant, il n'apprécie pas les paroles qu'il trouve « pauvre en idées originales ». Il y a le sentiment « qu'il n'a pratiquement rien à dire et que tout ce qu'il dit, a déjà été dit à plusieurs fois avec beaucoup plus de talent, d'esprit et d'impact »[4].

Accueil commercial[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le jour de sa sortie, Beerbongs & Bentleys bat le record de streaming sur la plateforme Spotify[7]. L'album réalise 47,9 millions de streams aux États-Unis et 78 744 000 de streams dans le monde sur le service de musique en 24 heures[8]. L'album est certifié aux États-Unis quintuple disque de platine pour l'équivalent de 5 millions d'album vendus[9].

Pistes[modifier | modifier le code]

Beerbongs & Bentleys
No TitreAuteurProducteur(s) Durée
1. Paranoid
  • Cashio
  • Blueysport
  • Bell
3:44
2. Spoil My Night (featuring Swae Lee)
  • Frank Dukes
  • Walton
3:27
3. Rich & Sad
  • Post
  • Feeney
  • Walsh
  • Bell
Frank Dukes 3:23
4. Zack and Codeine
  • Storch
  • Ave
  • Leon 'RoccStar' Youngblood, Jr.
  • Tariq Bright
3:23
5. Takin' Shots
3:37
6. Rockstar (featuring 21 Savage)
  • Tank God
  • Bell
3:39
7. Over Now
4:07
8. Psycho (featuring Ty Dolla Sign)
  • Malone
  • Bell
3:41
9. Better Now
  • Post
  • Bell
  • Feeney
  • Walsh
  • Frank Dukes
  • Bell
3:50
10. Ball for Me (featuring Nicki Minaj)
Bell 3:27
11. Otherside
  • Post
  • Bell
  • Malone
  • Bell
3:48
12. Stay
  • Post
  • Watt
  • Bell
  • Malone
  • Watt
3:28
13. Blame It on Me
  • Post
  • Bell
  • Malone
  • Bell
4:22
14. Same Bitches (featuring G-Eazy and YG)
  • Swish
  • Cashio
3:31
15. Jonestown (interlude)
  • Post
  • Bell
  • Te Whiti Warbrick
  • Nick Audino
  • Lewis Hughes
  • Malone
  • Bell
  • Twice as Nice
1:51
16. 92 Explorer
  • Post
  • London Holmes
  • Bell
  • Aubrey Robinson
  • Kendall Roark Bailey
  • Jaison Harris
  • London on da Track
  • Robinson
  • Roark Bailey
3:32
17. Candy Paint
  • Post
  • Bell
  • Malone
  • Bell
3:49
18. Sugar Wraith
  • Post
  • Bell
  • Malone
  • Bell
3:47
64:26

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (2018) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[10] 4
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[11] 1
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[12] 2
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[13] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[14] 9
Drapeau du Canada Canada (Canadian Albums)[15] 1
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[16] 1
Drapeau de l'Écosse Écosse (OCC)[17] 6
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[18] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Top R&B/Hip-Hop Albums)[19] 1
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[20] 1
Drapeau de la France France (SNEP)[21] 13
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[22] 6
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[23] 1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[24] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[25] 1
Drapeau du Portugal Portugal (AFP)[26] 33
Drapeau de la Tchéquie République tchèque (IFPI)[27] 2
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[28] 1
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (R&B Albums)[29] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[30] 1
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[31] 3

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Unités certifiées
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[32] Disque de platine 3 × Platine 210 000
Drapeau de la Belgique Belgique (BEA)[33] Disque d'or Or 10 000
Drapeau du Brésil Brésil (BEA)[34] Disque de platine Platine 40 000
Drapeau du Canada Canada (Music Canada) Disque de platine 7 × Platine[35] 560 000
Drapeau du Danemark Danemark (IFPI)[36] Disque de platine 4 × Platine 80 000
Drapeau des États-Unis États-Unis (RIAA) Disque de platine 5 × Platine[9] 5 000 000
Drapeau de la France France (SNEP)[37] Disque d'or Or 50 000
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[38] Disque de platine Platine 50 000
Drapeau du Mexique Mexique (Amprofon) Disque de platine Platine[39] 60 000
Drapeau de la Norvège Norvège (IFPI)[40] Disque de platine 3 × Platine 60 000
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RMNZ) Disque de platine 5 × Platine[41] 75 000
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (NVPI)[42] Disque de platine Platine 40 000
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (BPI) Disque de platine Platine[43] 300 000
Drapeau de la Suède Suède (GLF)[44] Disque de platine 2 × Platine 60 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Mary J. DiMeglio, « Post Malone Announces New Album 'Beerbongs & Bentleys' », Billboard,‎ (lire en ligne)
  2. a et b « Beerbongs & Bentleys », sur Metacritic (consulté le )
  3. (en) Neil Z. Yeung, « Beerbongs & Bentleys – Post Malone », AllMusic,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (en) Alexis Petridis, « Post Malone: Beerbongs & Bentleys review – pop-rap titan has hooks but no lines », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Meaghan Garvey, « Review: Post Malone’s ‘Beerbongs & Bentleys’ Is a Flexing, Partying, Rich-Sad Bummer », Rolling Stone,‎ (lire en ligne)
  6. Osain Vichi et Théo Dubreuil, « Les 5 albums à absolument écouter cette semaine », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Hilary Hughes, « Post Malone Smashes Spotify Record with 'beerbongs & bentleys' », Billboard,‎ (lire en ligne)
  8. (en) C. Vernon Coleman II, « Post Malone's 'Beerbongs & Bentleys' Album Break Spotify's First-Week Streaming Record », XXL,‎ (lire en ligne)
  9. a et b (en) « Certification Post Malone », sur Riaa.com
  10. (de) Charts.de – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  11. (en) Australian-charts.com – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. ARIA Top 50 album. Hung Medien.
  12. (de) Austriancharts.at – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  13. (nl) Ultratop.be – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  14. Ultratop.be – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  15. (en) Post Malone - Chart history – Billboard. Canadian Albums Chart. Prometheus Global Media.
  16. (da) Danishcharts.com – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. Tracklisten. Hung Medien.
  17. (en) Archive Chart. Top 40 Scottish Albums. The Official Charts Company.
  18. (en) Post Malone - Chart history – Billboard. Billboard 200. Prometheus Global Media.
  19. (en) Post Malone - Chart history – Billboard. Billboard Top R&B/Hip-Hop Albums. Prometheus Global Media.
  20. (fi) Finnishcharts.com – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. Suomen virallinen lista. Hung Medien.
  21. Lescharts.com – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. SNEP. Hung Medien.
  22. (en) Italiancharts.com – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. FIMI. Hung Medien.
  23. (en) Norwegiancharts.com – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. VG-lista. Hung Medien.
  24. (en) Charts.org.nz – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. RIANZ. Hung Medien.
  25. (nl) Dutchcharts.nl – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. Mega Album Top 100. Hung Medien.
  26. (en) Portuguesecharts.com – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. AFP. Hung Medien.
  27. (cs) ČNS IFPI. Note: Insérer annéesemaine dans la liste déroulante. Hitparáda – Albums Top100 Oficiální. IFPI Czech Republic.
  28. (en) Official Albums Chart Top 100. UK Albums Chart. The Official Charts Company.
  29. (en) Archive Chart. R&B Albums. The Official Charts Company.
  30. (en) Swedishcharts.com – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. Sverigetopplistan. Hung Medien.
  31. (en) Swisscharts.com – Post Malone – Beerbongs & Bentleys. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  32. (en)ARIA Charts Accreditations 2021, sur dropbox.com
  33. Ultratop Les albums or/platine, sur ultratop.be
  34. (pt)Certificados, sur pro-musicabr.org.br
  35. (en) « Certification Post Malone », sur Music Canada
  36. (en)Certificeringsnummer, ifpi.dk
  37. Les certifications, sur snepmusique.com
  38. (it)Certificazioni, sur fimi.it
  39. (es) « Certificados Musicales Amprofon », sur amprofon.com, Asociación Mexicana de Productores de Fonogramas y Videogramas
  40. (no)IFPI Norge, sur ifpi.no
  41. (en) « Chart 18 May 2020 - Certification Post Malone », sur NZtop40.co.nz
  42. (nl)Goud/Platina, sur nvpi.nl
  43. (en) « Certification Post Malone », sur BPI
  44. (sv)Veckolista Album, vecka 8, 2019, sur sverigettoplistan.se

Liens externes[modifier | modifier le code]