Bec-ouvert indien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anastomus oscitans

Bec-ouvert indien
Description de cette image, également commentée ci-après
Anastomus oscitans
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Ciconiiformes
Famille Ciconiidae
Genre Anastomus

Espèce

Anastomus oscitans
(Boddaert, 1783)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Bec-ouvert indien (Anastomus oscitans) ou anastome[1] est une espèce d'oiseau aquatique appartenant à la famille des Ciconiidae.

C'est le ciconiidae le plus commun en Inde.

Description[modifier | modifier le code]

Le bec-ouvert des Indes mesure près de 80 cm de long.

Son plumage est blanc, blanc et noir pour les ailes.

Bec-ouvert indien, Bueng Boraphet, Thaïlande

L'ornithologue indien Sálim Ali décrit en 1968 cet oiseau regagnant le sol après avoir plané un certain temps dans les courants d'air chauds en compagnie d'autres espèces : "La descente est spectaculaire ; le cou dressé, la tête haute, les ailes à moitié repliées, les pattes ballantes partiellement fléchies et écartées pour garder l'équilibre, parfois amenées vers l'arrière et l'avant comme lorsqu'il court, l'oiseau fond à pic à travers l'espace ; il vire, glisse sur l'aile et tournoie violemment. Il siffle dans les airs et, en l'espace de quelques brèves secondes, alors qu'il n'était qu'un simple point dans le ciel, il atterrit doucement sur le sommet d'un des arbres de la colonie après avoir freiné vigoureusement des ailes."[2]

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit en Inde et en Asie du Sud-Est continentale.

Aire de répartition du bec-ouvert indien

Il se trouve dans les marais, au bord des lacs et des cours d'eau.

Comportement[modifier | modifier le code]

Le bec-ouvert des Indes se déplace en couple, parfois en solitaire. Mais pendant la période de reproduction ces oiseaux se réunissent en groupe de plusieurs milliers d'oiseaux.

Vol de bec-ouvert indiens

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le bec-ouvert indien attrape et se nourrit essentiellement de mollusques dont des escargots d'eau ampullariidae, mais aussi de crabes, de grenouilles, de gros insectes, de serpents aquatiques et de petits animaux des marécages.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La saison des amours est de juillet à septembre dans le nord de l'Inde, et de novembre à mars dans le sud de l'Inde et au Sri Lanka. Les oiseaux peuvent ne pas se reproduire durant les années de sécheresse. Les couples construisent leur grand nid avec des rameaux et des feuilles dans des arbres du genre acacia (acacia à cachou et acacia concinna ...), barringtonia ou prosopis et bien d'autres. Un arbre peut compter jusqu'à 30 nids. La femelle pond 2 à 4 œufs blanchâtres. Ces œufs sont couvés par les deux parents et ils éclosent au bout de 24 à 25 jours. Le couple nourrit les oisillons de mollusques, dont des escargots d'eau pila globosa.

Bec-ouvert indien survolant Sukhothai, Thaïlande

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jiří Felix ( (trad. Jean et Renée Karel), Faune d'Asie, Paris, Gründ, , 302 p. (ISBN 2-7000-1512-6), Anastome page 201
  2. Collectif (trad. André Delcourt et Hervé Douxchamps), Tous les animaux de l'univers, Unide (no 5), , 1732 p., p. Cigognes pages 391 à 395, page 394

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :