Beautés empoisonnées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Beautés empoisonnées

Titre québécois Les Enjôleuses
Titre original Heartbreakers
Réalisation David Mirkin
Scénario Robert Dunn
Paul Guay
Stephen Mazur
Acteurs principaux
Pays de production États-Unis
Durée 123 minutes
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Beautés empoisonnées, ou Les Enjôleuses au Québec (Heartbreakers[Note 1]) est un film américain de David Mirkin sorti en 2001.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Max (Sigourney Weaver) et Page (Jennifer Love Hewitt) sont mère et fille, et toutes deux arnaqueuses professionnelles. Leur technique est bien rodée : l’une, la mère, se marie avec un homme fortuné qu’elle ne satisfait pas sexuellement, pendant que l’autre, la fille, se faisant passer pour une secrétaire ou une femme de maison, entreprend de séduire le mari. Jusqu'au flagrant délit d’adultère et le divorce, avec bien sûr dédommagement financier pour la pauvre (jeune) mariée. Mais voilà un jour où, comme le poussin sortant de son nid, la bimbo revendique son indépendance. Rien ne va plus au pays de l’arnaque familiale, et maman entreprend de protéger son enfant.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : VF = version française[1],[2] et VQ = version québécoise[3]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Info Simple.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de fin de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Beautés empoisonnées
Score cumulé
SiteNote
Metacritic47/100[4]
Rotten Tomatoes53 %[5]
Allociné2.9 étoiles sur 5[6]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, le film récolte 53 % d'opinions favorables pour 122 critiques[5]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 47100 pour 32 critiques[4].

En France, le site Allociné propose une note moyenne de 2,95 à partir de l'interprétation de critiques provenant de 9 titres de presse[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Heartbreaker : briseur/briseuse de cœur

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 2 février 2015
  2. « Deuxième fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 2 février 2015
  3. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 23 décembre 2014
  4. a et b (en) « Beautés empoisonnées Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  5. a et b (en) « Beautés empoisonnées (2001) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  6. a et b « Beautés empoisonnées - critiques presse », sur Allociné (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]