Beaurepaire (Seine-Maritime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaurepaire.

Beaurepaire
Beaurepaire (Seine-Maritime)
L'église.
Blason de Beaurepaire
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Le Havre
Canton Octeville-sur-Mer
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Criquetot-l'Esneval
Maire
Mandat
Grégoire Micaux
2014-2020
Code postal 76280
Code commune 76064
Démographie
Population
municipale
494 hab. (2015 en augmentation de 3,78 % par rapport à 2010)
Densité 175 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 39′ 58″ nord, 0° 13′ 17″ est
Altitude Min. 47 m
Max. 132 m
Superficie 2,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Beaurepaire

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Beaurepaire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Beaurepaire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Beaurepaire

Beaurepaire est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime, en Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Belrepaire entre 1236 et 1244[1].

Sens du toponyme : Le sens primitif de repaire est « retour chez soi ». C'est celui qu'il faut accepter pour la localité, le sens de « refuge » étant tardif[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Autour 1940   M. Bellenger    
Autour 1950   Henri Déneuve    
Autour 1975   Raoul Lebrun    
Autour 1990   Henri Déneuve Fils    
mars 2001 2008 Jacques Poulain    
mars 2008 en cours
(au avril 2014)
Grégoire Micaux DVG Conseiller principal d'éducation retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2015, la commune comptait 494 habitants[Note 1], en augmentation de 3,78 % par rapport à 2010 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
485466498448452473433456441
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
393402450381386358344348330
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
291296319265242218238250225
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
226223197254337393413472492
2015 - - - - - - - -
494--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Thomas-de-Cantorbéry.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Beaurepaire

Les armes de la commune de Beaurepaire se blasonnent ainsi :

D'azur à la fasce fuselée d'argent et de gueules de trois tires, les fusées couchées, accompagnée en chef de deux croisettes d'or et en pointe d'un renard du même.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • X. Feuilloley, Regards sur le passé de Beaurepaire, livre écrit par un habitant du village, fils du menuisier, devenu instituteur et gravissant les échelons de l'administration, termina sa carrière comme préfet de la République.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean Adigard des Gautries-Fernand Lechanteur, Les noms des communes de Normandie - V [article] Annales de Normandie Année 1962 - page 2.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.