Beaupouyet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beaupouyet
Beaupouyet
La mairie de Beaupouyet.
Blason de Beaupouyet
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Périgueux
Intercommunalité Communauté de communes Isle et Crempse en Périgord
Maire
Mandat
Jean-Luc Gross
2020-2026
Code postal 24400
Code commune 24029
Démographie
Gentilé Bellipodois
Population
municipale
492 hab. (2017 en stagnation par rapport à 2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ 51″ nord, 0° 16′ 25″ est
Altitude Min. 38 m
Max. 139 m
Superficie 22,63 km2
Élections
Départementales Canton de la Vallée de l'Isle
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Beaupouyet
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 14.svg
Beaupouyet
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Beaupouyet
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Beaupouyet

Beaupouyet est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

La commune, traversée par le 45e parallèle nord, est de ce fait située à égale distance du pôle Nord et de l'équateur terrestre (environ 5 000 km).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Beaupouyet est limitrophe de sept autres communes.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Prévention des risques[modifier | modifier le code]

Un plan de prévention du risque inondation (PPRI) a été approuvé en 2009 pour l'Isle dans le Mussidanais, impactant une petite zone au nord-est de la commune, au sud du Martarieux[1],[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Bellum Podium dès 1155, (podium : petite éminence, sans doute remarquable, suivant les critères de l'époque) ; Belpojet en 1197[3].

Beaupouyet signifie « beau puy », c'est-à-dire « beau site élevé »[4]. Ce toponyme est équivalent à Beaupuy, Belpech ou Betpouey[5].

En occitan, la commune porte le nom de Beupoiet[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Des traces d'occupation préhistorique, puis gallo-romaine, ont été relevées sur le territoire communal[4].

Les premières mentions écrites connues du lieu remontent au XIIe siècle sous les formes Bellum Podium puis « Belpoyet ». À la fin du siècle suivant, le nom évolue en « Bellum Pogets »[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Au , Bourgnac rejoint la communauté de communes du Mussidanais en Périgord. Celle-ci disparaît au , remplacée au par la communauté de communes Isle et Crempse en Périgord.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

La population de la commune étant comprise entre 100 et 499 habitants au recensement de 2017, onze conseillers municipaux ont été élus en 2020[7],[8].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
1944 1947 Camille Neyraud    
1947 1971 Charles Ollivier UNR[9] Ingénieur agricole, agriculteur-exploitant
1971 mars 2008 Pierre-Hubert Lespinasse UDR-RPR-UMP  
mars 2008
(réélu en mai 2020[10])
En cours Jean-Luc Gross SE[11] puis UMP-LR[12] Chef d'exploitation agricole

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de Beaupouyet se nomment les Bellipodois[14].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[15]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[16].

En 2017, la commune comptait 492 habitants[Note 1], en stagnation par rapport à 2012 (Dordogne : -0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
471556604715803750775745787
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
815821795758802831785743681
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
697717641597570568575554518
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
520510532512439465436472494
2017 - - - - - - - -
492--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2015[19], parmi la population communale comprise entre 15 et 64 ans, les actifs représentent 222 personnes, soit 45,2 % de la population municipale. Le nombre de chômeurs (dix-neuf) a augmenté par rapport à 2010 (quatorze) et le taux de chômage de cette population active s'établit à 8,5 %.

Établissements[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2013, la commune compte quarante-neuf établissements[20], dont seize dans l'agriculture, la sylviculture ou la pêche, quatorze au niveau des commerces, transports ou services, dix dans la construction, cinq dans l'industrie, et quatre relatifs au secteur administratif, à l'enseignement, à la santé ou à l'action sociale[21].

Centrale solaire[modifier | modifier le code]

En novembre 2017 est inaugurée la centrale photovoltaïque de la Croix. Elle est composée de 20 768 panneaux représentant une surface photovoltaïque de 33 787 m2 sur un site de onze hectares, et présente une puissance installée de six mégawatts permettant l'alimentation de vingt mille habitants (hors chauffage)[22].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Beaupouyet Blason
Écartelé, au premier palé de gueules et d’argent, au deuxième de gueules à trois vaches d’or mal ordonnées, au troisième de gueules plain, au quatrième palé d’or et de gueules, le tout sommé d'un chef d’azur à sept tours accolées d’or couvertes d’argent, ouvertes, ajourées et maçonnées de sable, de hauteurs décroissantes du centre vers les flancs ; sur le tout, brochant sur le chef et les deux premiers quartiers, d’or à la fleur de lis de sable[25].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.
  2. Contrairement à ce qu'écrit Guy Penaud dans son Dictionnaire des châteaux du Périgord, le château n'est pas implanté à Beaupouyet mais en limite de la commune, à Saint-Laurent-des-Hommes, avec une partie du parc sur Beaupouyet.

Références[modifier | modifier le code]

  1. PPR inondation - 24DDT20070003 - Mussidanais - Isle, DREAL Aquitaine, consulté le 26 mars 2019.
  2. [PDF] Vallée de l'Isle - Beaupouyet - Plan de prévention du risque inondation p. 1, DREAL Aquitaine, consulté le 26 mars 2019.
  3. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, vol. 2, p. 1182 (ISBN 2600001336).
  4. a b et c Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, éditions Fanlac, 2000 (ISBN 2-86577-215-2), p. 45.
  5. A. Dauzat et Ch. Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, 2e édition, Librairie Guénégaud, 1re édition en 1963 (ISBN 2-85023-076-6), p. 64.
  6. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne (consulté le 12 octobre 2013).
  7. Article L2121-2 du code général des collectivités territoriales, sur Légifrance, consulté le 28 août 2020.
  8. Résultats des élections municipales et communautaires 2020 sur le site du ministère de l'Intérieur, consulté le 28 août 2020.
  9. https://archive.org/details/EL009L195811024011PFPdfmasterocr/page/n3
  10. Bruno Boucharel, « Marie-Rose Veyssière réélue », Sud Ouest édition Dordogne, 13 juillet 2020, p. 25.
  11. Voici vos 557 maires, supplément à Sud Ouest édition Dordogne, 3 avril 2008, p. 16.
  12. Bruno Boucharel, « L’investiture retirée à Jean-Luc Gross », Sud Ouest, 18 décembre 2014 (consulté le 2 mai 2018).
  13. Bruno Boucharel, « Un jumelage avec l'Espagne », Sud Ouest édition Périgueux, 20 septembre 2016, p. 20b.
  14. Nom des habitants des communes françaises, sur habitants.fr (consulté le 4 décembre 2016).
  15. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  16. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  19. Dossier complet - Commune de Beaupouyet (24029) - Activités, emploi et chômage - tableaux EMP T2 et EMP T4 sur le site de l'Insee, consulté le 6 août 2018.
  20. « Établissement - Définition », sur Insee (consulté le 14 octobre 2015).
  21. Chiffres clés - Établissements actifs par secteur d'activité - tableau CEN T1 sur le site de l'Insee (consulté le 14 octobre 2015).
  22. Bruno Boucharel, « Plus de 20 000 panneaux installés » [PDF], Sud Ouest édition Périgueux, 28 novembre 2017 (consulté le 2 mai 2018).
  23. « Église », notice no PA00082356, base Mérimée, ministère français de la Culture (consultée le 11 octobre 2013).
  24. « Fournils » sur Géoportail (consulté le 18 décembre 2014).
  25. Le blason de Beaupouyet, sur armorialdefrance.fr.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Beaupouyet sur le site de l'Institut géographique national (archive).