Beaumont et Fletcher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la littérature <adjF> image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant la littérature britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Francis Beaumont et John Fletcher sont deux dramaturges anglais qui collaborèrent à l'écriture et la création de pièces de théâtre durant le règne de Jacques Ier d'Angleterre.

Ils sont devenus très tôt célèbres comme collaborateurs, à tel point qu'on a appliqué leurs deux noms à l'ensemble des œuvres de Fletcher, y compris celles qu'il avait composées seul ou en collaboration avec d'autres comme Philip Massinger, Nathan Field, etc.

La première édition in-folio de Beaumont et Fletcher (1647) contenait 35 pièces et la seconde (1679) 53. D'autres œuvres ont porté le total « canonique » à environ 55. Si les spécialistes et les critiques n'arriveront probablement jamais à s'entendre sur la paternité de toutes ces pièces - en particulier devant les difficultés que posent certains cas – la critique contemporaine estime à 12 à 15 les pièces qui sont l'œuvre commune des deux auteurs.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Pièces écrites en collaboration attribuées avec certitude à Beaumont et Fletcher[modifier | modifier le code]

  • The Woman Hater (1607)
  • Cupid's Revenge (1615)
  • The Scornful Lady (1616)
  • The Maid's Tragedy (1619)
  • A King and No King (1619)
  • Philaster, or Love Lies a-Bleeding (1629)
  • The Captain (1647)
  • Love's Pilgrimage (1647)
  • The Noble Gentleman (1647)

Pièces d'authenticité presque sûre ou ayant été largement révisées par Massinger[modifier | modifier le code]

  • Thierry and Theodoret (1621)
  • The Coxcomb (1647)
  • Beggars' Bush (1647)
  • Love's Cure (1647)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t. 1, Ch. Delagrave, 1876, p. 250.