Beau Dieu d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Beau Dieu d'Amiens
Image dans Infobox.
Date
milieu du XIIIe siècle
Technique
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Hauts-de-France
voir sur la carte des Hauts-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Somme
voir sur la carte de la Somme
Red pog.svg

Le Beau Dieu est une sculpture du trumeau du portail central de la façade occidentale de la cathédrale d'Amiens qui représente le Christ. Son nom lui fut donné par les fidèles venant à la cathédrale.

Historique[modifier | modifier le code]

La statue du Beau Dieu fait partie de l'ensemble sculpté du portail du Sauveur ou du Jugement dernier réalisé dans la première moitié du XIIIe siècle. On retrouve une statue semblable à la cathédrale Notre-Dame de Chartres.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'appellation Beau Dieu se justifie par l'attitude du Christ en majesté, la noblesse et la gravité du visage, la sérénité du regard ainsi que par l'élégance des plis de la draperie[1].

Le Christ bénissant de la main droite, tenant un livre fermé dans la main gauche triomphe du mal, écrasant sous ses pieds un lion et un dragon. En dessous, l'aspic et le basilic soutiennent la statue[2]. Louise Lefrançois-Pillon dans Les Sculpteurs français du XIIIe siècle, Paris, Plon, 1912, le décrit ainsi :

« Comme le Christ de Chartres, mais avec une aisance absolument nouvelle, il bénit d'une main et tient de l'autre le Livre de vie. Son visage résume l'effort du XIIIe siècle pour aboutir à un idéal objectif de beauté. Tout est correct et savamment pondéré dans ce visage plein, aux traits réguliers emprunts d'une majesté qui n'exclut pas la douceur, et l'atelier d'Amiens a donné là une preuve admirable de son aptitude à la largeur du style et à la noblesse épurée des formes. »

Moulage[modifier | modifier le code]

Un moulage de la statue du Beau Dieu d'Amiens est présenté dans les collections permanentes du Musée des monuments français à Paris[3].

Photos[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Durand, La Cathédrale d'Amiens, Amiens, Imprimerie Yvert, 1950
  • Maurice Duvanel, Jean Macrez, Paule Roy, La cathédrale Notre-Dame d'Amiens, Amiens, Poiré-Choquet, 1987 (ISBN 2-9502147-5-4)
  • (de) Wilhelm Schlink, Der Beau-Dieu von Amiens : das Christusbild der gotischen Kathedrale, Francfort-sur-le-Main et Leipzig, Insel, , 150 p., livre de poche (ISBN 3-458-33016-X)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Georges Durand, La Cathédrale d'Amiens, Amiens, Imprimerie Yvert, 1950.
  2. Jean-Luc Bouilleret (sous la direction de), La Grâce d'une cathédrale Amiens, Strasbourg, Editions La Nuée Bleue, 2012, p. 177.
  3. https://journals.openedition.org/ocim/docannexe/image/371/img-4.jpg