Beatus de Morgan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Beatus de Morgan
B Pierpont 115v.jpg
L'ange, le soleil et les quatre vents, f.115v
Artiste
Moine Magius
Date
940-945
Technique
enluminures sur parchemin
Dimensions (H × L)
38,5 × 28 cm
Format
300 folios reliés en 2 tomes (149+151)
Collection
N° d’inventaire
M.664
Localisation

Le Beatus de Morgan dit aussi de Saint-Michel d'Escalada est un manuscrit enluminé contenant notamment un commentaire de l'Apocalypse de Beatus de Liébana, commandé sans doute pour l'abbaye Saint-Michel d'Escalada, dans l'actuelle Province de León, vers 940-945. Il est actuellement conservé à la Pierpont Morgan Library sous la cote M.664.

Historique[modifier | modifier le code]

D'après le colophon du manuscrit, celui-ci aurait été composé par un moine du nom de Magius ou Maius. Celui a travaillé au sein du scriptorium du Monastère de San Salvador de Tábara (es) où il meurt et est enterré en 968. Cependant, la mention d'une dédicace à saint Michel fait penser qu'il a été commandé sans doute par l'abbé Victor de l'abbaye Saint-Michel d'Escalada, située à proximité de León dans le nord de l'Espagne[1]. Le colophon contient aussi une date codée qui a été déchiffrée en 922 ou 926. Cependant, d'après le style des miniatures, le manuscrit date sans doute plutôt du milieu du Xe siècle. Il s'agit ainsi du plus ancien manuscrit enluminé des 20 ouvrages conservés contenant le commentaire de l'Apocalypse de Beatus de Liébana[2].

Le manuscrit est acheté par la Pierpont Morgan Library en 1919 lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's[3].

Description[modifier | modifier le code]

Le manuscrit contient le commentaire de l'apocalypse de Beatus de Liébana (jusqu'au folio 233), mais aussi un texte d'Isidore de Séville (De adfinitatibus et gradibus, f.234-237), puis, comme souvent dans les manuscrits du Beatus, le commentaire de saint Jérôme sur le prophète Daniel (f.238v-292v) et enfin un commentaire anonyme du texte de Beatus (f.294-299). On recense 68 miniatures en pleine page, 48 de petite tailles, ainsi que des diagrammes et des lettrines ornées[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • John Williams, Manuscrits espagnols du Haut Moyen Âge, Chêne, , 119 p. (ISBN 2851081470), p. 35 et 64-83
  • (en) John W. Williams, The illustrated Beatus. A corpus of the illustrations of the commentary on the Apocalypse, tome II, « The 9th and 10th centuries », 1994, p.21-33 (n°2)
  • (en) John Williams et Barbara A. Shailor, A Spanish Apocalypse : the Morgan Beatus manuscript, New York, G. Braziller,
  • Ingo Walther et Norbert Wolf, Codices illustres. Chefs-d'œuvre de l'enluminure, Paris, Taschen, (ISBN 382285963X), p. 106-109

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice de la Morgan
  2. Manuscrits espagnols, p. 64
  3. Codices illustres, p.107