Bayraktar TB2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bayraktar TB2
Vue de l'avion.
Un Bayraktar TB2 (Bloc B)

Constructeur Baykar
Rôle Drone de combat
Premier vol
Mise en service
Coût unitaire 5 Millions $ US
Nombre construits 150+
Équipage
Aucun (opérateurs au sol)
Motorisation
Moteur Rotax 912
TEI-PD170 (depuis 2018)
Nombre 1
Puissance unitaire 100 ch
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 12 m
Longueur 6,5 m
Masses
Maximale 650 kg
Performances
Vitesse maximale 222 km/h
Plafond 6 858 m
Rayon d'action 150 km

Le Bayraktar TB2 est un drone de combat d'altitude de croisière moyenne et de longue autonomie (MALE), développé à partir du Bayraktar TB1 par la compagnie turque Baykar. Sa phase de conception débute en 2012 et son premier vol est enregistré en 2014[1]. Selçuk Bayraktar, diplômé du Massachusetts Institute of Technology[2] et gendre du président Erdoğan, est le pionnier du développement des drones Bayraktar.

Développement[modifier | modifier le code]

Bayraktar TB1 (Bloc A)[modifier | modifier le code]

En 2007, le sous-secrétariat à l'industrie de la défense lance le programme de développement d'un drone de surveillance (Tactical UAV Development Project) et invite deux compagnies, Vestel et Baykar Defence, à concourir pour la réalisation d'un aéronef sans pilote. En 2009 Baykar Defence dévoile le Bayraktar TB1 Bloc A, avec un système d'avionique à double redondance, une capacité de décollage et d'atterrissage entièrement autonome (Autonomous Taxi, Take-Off and Landing), une masse maximale au décollage de 450 kg et une envergure de 9 mètres, il réalise son premier vol le . Après plusieurs démonstrations de vol de jour et de nuit à l'aérodrome de Sinop, Baykar Defence est désigné lauréat du programme par le comité exécutif de l'industrie de la défense[3],[4].

Bayraktar TB2 (Bloc B)[modifier | modifier le code]

La seconde phase du programme débute en avec la signature d'un contrat qui couvre le développement et la production en série entre Baykar Defence et le Sous-Secrétariat à l'industrie de la défense. Le Bayraktar TB2 Bloc B, équipé d'un système d'avionique à triple-redondance, effectue son premier vol inaugural à l'aérodrome militaire de Keşan, en Turquie, le . Pendant les vols d'essai de juin et , le Bayraktar TB2 atteignit une altitude de 27 030 pieds (8 238 m), et parvint à rester en vol durant 24 heures et 34 minutes, établissant un record national d'altitude[5].

Le , le système de missile développé pour le Bayraktar TB2 est testé avec 100 % de précision et d'exactitude sur une cible de 2 × 2 mètres à une distance de 8 km et une altitude de 16 000 pieds (environ 5 000 m), par deux missiles antichar à longue portée air-sol UMTAS, développés par Roketsan[6].

Le Bayraktar TB2 est équipé du système électro-optique canadien L3Harris WESCAM MX-15D[7]. Le , le Canada décide de suspendre l'exportation de ce système à la Turquie après son implication dans la seconde guerre du Haut-Karabagh[8]. La Turquie prévoit de remplacer ce système par une alternative locale, l'Aselsan CATS[9]. Le , l'Aselsan CATS est utilisé avec succès sur un TB2 lors d'un tir de test avec une munition MAM-L[10].

Projets futurs[modifier | modifier le code]

En , une version du Bayraktar TB2 appelée TB2S, munie d'un « nez » relevé abritant une antenne de communication par satellite (SATCOM), est présentée[11]. Cette technologie permet à l'opérateur de diriger le drone de n'importe où via une communication satellite sécurisée sans être contraint de piloter le drone dans la limite du rayon de l'antenne radio située au sol. Par ailleurs, la communication satellite est moins vulnérable au brouillage que la communication radio. Le SATCOM utilisé sera probablement un terminal SATCOM On The Move (SOTM) de la société turque CTech[12]. Le , Baykar publie une vidéo montrant le TB2S en vol[13].

Parallèlement, Selçuk Bayraktar évoque aussi le développement du Bayraktar TB3. Ses caractéristiques ne sont pas connues, mais le drone devrait utiliser un moteur fabriqué par la société turque TEI, ce qui réduirait une dépendance vis-à-vis de l'étranger et notamment de l'embargo canadien[14].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Bayraktar TB2 - Station de contrôle au sol (GCS)

Le Bayraktar TB2 a un fuselage intégré comprenant une configuration d'aile à empennage en V. Le fuselage aplati améliore la portance. La poussée est générée par le moteur placé à l'arrière entre les poutres. La structure monocoque assure légèreté et rigidité, les pièces principales étant détachables, telles que l'aile, les poutres, et l'empennage. Les éléments du fuselage sont principalement constitués de pièces composites en fibre de carbone, tandis que les pièces en aluminium sont usinées avec précision par machine-outil à commande numérique. Le carburant est stocké dans des réservoirs à vessie et sa consommation est automatiquement équilibrée par des électrovannes. L'hélice propulsive bipale à pas variable permet une efficacité de vol à moyenne altitude[15].

La station de contrôle au sol (Ground Control Station, GCS) est fixée sur l'abri transportable NATO/ACE III. La GCS peut accueillir trois personnes : le pilote, l'opérateur de la charge utile et le commandant de la mission. Chaque opérateur dispose de deux écrans ainsi que du logiciel d'interface opérateur utilisé pour le commandement, le contrôle et la surveillance en temps réel du drone. Tout le matériel à l'intérieur de la station est placé dans des armoires à rack pour faciliter la maintenance. La station dispose également d'un système de conditionnement de l'air et d'un système de protection NBRC[16].

Configuration[modifier | modifier le code]

Bayraktar TB2 - Extérieur d'une station de contrôle au sol (GCS).

Chaque système (Unmanned Air System, UAS) comprend six Bayraktar TB2, deux stations de contrôle au sol (GCS), trois terminaux de liaison de données au sol (GDT), deux terminaux vidéo à distance (RVT) et une unité de soutien logistique (GSU) qui permet de recharger les batteries lithium-ion et assurer la maintenance du drone via une interface logicielle. L'architecture à redondance croisée du système de contrôle au sol permet au pilote, à l'opérateur de la charge utile et au commandant de mission de commander, contrôler et surveiller l'appareil[17].

Digital Flight Control System[modifier | modifier le code]

Un Bayraktar TB2 au Teknofest à Istanbul en 2019.

Le Bayraktar TB2 est doté d'un système de contrôle numérique des vols à triple redondance. Le système avionique comporte des modules assurant une autonomie totale au niveau du roulage (taxi), du décollage (take-off), de l'atterrissage (landing) et de la navigation (cruise), sans aucune aide de capteurs externes. Le système de contrôle de vol est le principal composant central, qui gère les algorithmes de fusion de capteurs qui permettent au TB2 de comprendre précisément l'environnement dans lequel il est. Les contrôles spécifiques à la mission sont gérés par le système informatique de contrôle de la mission. Le drone est guidé par divers servomoteurs de types rotatif et linéaire redondants. Les principaux logiciels et matériels de l'équipement avionique de bord sont développés et perfectionnés dans le cadre du programme en cours afin d'obtenir les meilleures performances. Le bloc d'alimentation électronique alimente les systèmes embarqués soutenus par des alternateurs triples et des batteries lithium-ion équilibrées automatiquement. Une tourelle sphérique, installée sous le fuselage, permet de placer une caméra TV et infrarouge et potentiellement un désignateur laser ainsi qu'un télémètre[18].

Engagements[modifier | modifier le code]

Bayraktar TB2 chargé avec missile MAM-L.

Irak[modifier | modifier le code]

Le , l'armée de terre turque utilise le Bayraktar TB2 dans une opération transfrontalière conjointe avec les forces armées turques et l'organisation nationale du renseignement de Turquie (MIT) pour tuer le haut dirigeant du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et membre de l'Union des communautés du Kurdistan (KCK), İsmail Özden, dans le district de Sinjar, au nord-ouest de l'Irak[19].

Libye[modifier | modifier le code]

Le Bayraktar TB2 est largement utilisé en Libye par le GNA. Le TB2 est crédité pour les récents revers qu'il a infligés à l'Armée nationale libyenne (ANL), dirigée par le maréchal Khalifa Haftar.

En , l'ANL affirme avoir abattu un drone TB2 près de la base aérienne d'Al Djoufrah, au nord-est de Houn[20].

Le , un Antonov An-26 aurait été détruit par un Bayraktar TB2 sur une piste d'atterrissage près de Tarhounah[21].

Le , Mohammed Gununu, un porte-parole du GNA, affirme que les forces du GNA ont détruit sept systèmes antiaériens Pantsir S-1 sur la base aérienne d'Al Watiya, à Tarhounah et à Al-Wishka[22],[23].

Syrie[modifier | modifier le code]

Les Bayraktar TB2 ainsi que les drones Anka-S et le système KORAL sont largement utilisés dans le cadre des opérations menées par l'armée turque en Syrie pour frapper des cibles au sol[24], notamment pendant l'opération Bouclier de l'Euphrate ou plus récemment l'Opération Spring Shield (en) lancée par la Turquie à la suite des pertes subies par les forces turques dans le nord-ouest de la Syrie à la fin du mois de . Les drones auraient fait usage de « micro-munitions » MAM-C et MAM-L avec des portées allant jusqu'à 8 km[25],[26].

Azerbaïdjan[modifier | modifier le code]

Bayraktar TB2 au défilé de la victoire de Bakou de 2020

Depuis le et le déclenchement de la guerre de 2020 au Haut-Karabagh, les drones Bayraktar TB2 sont utilisés par les forces armées azerbaïdjanaises pour suivre et frapper les forces arméniennes situées au Haut-Karabakh[27],[28].

Le , un TB2 de l'armée azerbaïdjanaise aurait été abattu pour la première fois par les forces arméniennes[29]. Le , la porte-parole du ministère de la Défense arménien, Shushan Stepanyan, déclare qu'un drone TB2 a été abattu par leur système de défense aérienne dans le sud-est du Haut-Karabagh[30].

Ukraine[modifier | modifier le code]

À la suite d'un renforcement militaire russe en Crimée et près des frontières de l'Ukraine, un Bayraktar TB2 a effectué un vol de reconnaissance au-dessus de la région du Donbass le . Il s'agissait de la première utilisation de l'appareil par les forces ukrainiennes dans une zone de conflit[31].

En octobre 2021, un drone Bayraktar TB2 est utilisé pour la première fois au combat, ciblant une position d'artillerie séparatiste russe, détruisant un obusier D-30 et interrompant le bombardement des troupes ukrainiennes près de Hranitne[32].

Ethiopie[modifier | modifier le code]

Les drones Bayraktar TB2 sont utilisés par les forces de défense nationale éthiopiennes pour suivre et frapper les forces du front de libération du peuple du Tigré lors de la guerre du Tigré[33],[34],[35],[36],[37],[38].

Variants[modifier | modifier le code]

Bayraktar TB3[modifier | modifier le code]

En février 2021, le président de la présidence des industries de défense (SSB), Ismail Demir, rend public un nouveau type de drone développé par Baykar qui devrait être stationné sur le premier navire d'assaut amphibie de la Turquie, le TCG Anadolu. Le nouvel avion en cours de développement est une version navale du Bayraktar TB2 équipée d'un moteur local développé par TEI. Selon les plans initiaux, le navire devait être équipé d'avions de combat F-35B, mais après le retrait de la Turquie du programme d'approvisionnement, le navire a entamé un processus de modification pour pouvoir accueillir des drones. M. Demir déclare qu'entre 30 et 50 drones Bayraktar TB3 à ailes repliables pourront atterrir et décoller en utilisant le pont d'Anadolu. Selon le directeur de la technologie (CTO) de Baykar, Selçuk Bayraktar, le premier vol de Bayraktar TB3 aura lieu en 2021[39],[40],[41],[42],[43]

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Carte des opérateurs du Bayraktar TB2 en bleu, opérateurs potentiels en violet.

Drapeau de Chypre du Nord Chypre du Nord

Drapeau de la Turquie Turquie

Drapeau du Qatar Qatar

  • 6 commandés en mars 2018, livrés en 2019. Un contrat a été signé entre Baykar Defence et les forces armées du qatariennes pour la vente de 6 plates-formes comprenant 6 Bayraktar TB2, 3 stations de contrôle au sol et un simulateur d'entraînement, le contrat comprend la formation de 55 opérateurs qataris durant 4 mois à l'utilisation de la plate-forme[49],[50],[48].
Bayraktar TB2 - Aviation navale ukrainienne

Drapeau de l'Ukraine Ukraine

  • Forces armées de l'Ukraine : 13 commandés à partir de janvier 2019, livrés en 2020, 3 stations de contrôle au sol : Baykar Defence a signé un contrat avec Ukrspetsproject pour l'achat de 12 Bayraktar TB2 turcs et de 3 stations de contrôle au sol d'une valeur de 69 millions de dollars $US, pour l'armée ukrainienne. Baykar est également chargé de la formation des opérateurs[51],[52],[53] . En 2021, le pays compte acheter 5 drones supplémentaires « avec des caractéristiques tactiques et techniques quelque peu différentes, y compris (leur) altitude et leur portée effective »[54]. L'Ukraine prévoit à terme d'acquérir jusqu'à 48 drones TB2 ; une production locale est envisagée[55]. À l'avenir, l'Ukraine pourrait exporter les TB2 qu'elle produira elle-même avec des caractéristiques légèrement différentes, sauf dans les pays où la Turquie est déjà implantée[56],[48]
  • Marine ukrainienne 4

Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan

  • 12 B2 commandés en 2020, livrés en 2020. Le gouvernement azéri annonce en avoir l'intention d'acquérir un nombre indéterminé de drones TB2[57]. Le président Aliyev a déclaré lors d'une interview début , en pleine guerre au Haut-Karabagh, « Grâce aux drones turcs avancés appartenant à l'armée azerbaïdjanaise, nos pertes sur le front ont diminué[58]. » Le , durant une parade militaire à laquelle Aliyev et le président turc Recep Tayyip Erdoğan prennent part afin de célébrer leur victoire sur les forces arméniennes, des drones TB2 appartenant à l'armée azérie sont exhibés[59],[48].

Drapeau de la Libye Libye

Drapeau du Maroc Maroc

Drapeau de la Pologne Pologne

  • Le , le ministre de la Défense nationale polonais Mariusz Błaszczak annonce que son pays va commander 24 drones Bayraktar TB2 qui seront armés de projectiles antichars. Les premières livraisons auront lieu en 2022. La Pologne devient ainsi le premier pays de l'OTAN à acheter des drones turcs[65].

Drapeau du Turkménistan Turkménistan

  • 6 commandés et livrés en 2021. Le , des TB2 produits par Baykar ont été exposés pour la première fois lors d'un défilé militaire organisé à l'occasion du 30e anniversaire de l'indépendance du Turkménistan. Nombre inconnu[66],[67],[48]

Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan

  • 3 commandés en octobre 2021, livraisons en attente pour 2022. Le le président du Comité d'État pour la sécurité nationale a annoncé que le Kirghizistan prendra bientôt livraison des drones armés turcs, 3 TB2[68],[69],[70],[71],[48].

Drapeau du Niger Niger

  • 6 commandés en novembre 2021, livraisons en attente pour 2022. Le l'acquisition de drones TB2 et d'autres matériels militaires par le Niger auprès de la Turquie est annoncée[72],[48]

Drapeau de l'Irak Irak

  • 8 commandés (plus 4 en option) en novembre 2021, livraisons en attente pour 2022[48],[73],[74].

Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie

Utilisateurs potentiels[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite

  • L'Arabie Saoudite s'intéresse au TB2[77].

Drapeau de la Bulgarie Bulgarie

  • La Bulgarie s'intéresse au TB2[78].

Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan

Drapeau de la Serbie Serbie

  • En , le président serbe Aleksandar Vucic a identifié les drones comme des «investissements coûteux mais intelligents» et a déclaré son intérêt pour l'acquisition de drones armés Bayraktar TB2 de fabrication turque[80].

Drapeau de la Hongrie Hongrie

  • La Hongrie s'intéresse au TB2[81],[82].

Drapeau de la Tchéquie Tchéquie

  • La Tchéquie s'intéresse au TB2[81].

Drapeau de l'Albanie Albanie

  • L'Albanie s'intéresse au TB2[81].

Drapeau de la Lettonie Lettonie

  • La Lettonie s'intéresse au TB2[83].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (tr) « Baykar - HISTORY », sur baykardefence.com
  2. (en) « Selçuk Bayraktar », sur baykarsavunma.com.
  3. « Savunma Sanayii İcra Komitesi Toplantısı Basın Açıklaması » (version du 12 août 2014 sur l'Internet Archive), sur ssm.gov.tr,
  4. (en) Ahmet Usta, « From a hobby to the peaks of technology » [PDF], sur web.archive.org,
  5. (en) « Turkey's first domestically produced armed drone takes off », sur trtworld.com, .
  6. (en) « Turkish UMTAS Missile Dropped From a Bayraktar Tactical Drone », sur /defense-update.com, .
  7. (en) « Baykar Catalog » [PDF], sur baykarsavunma.com (consulté le ), p. 15.
  8. Émilie Bergeron, « Haut-Karabakh: Le Canada suspend l'exportation d'une technologie à la Turquie », sur journaldemontreal.com, (consulté le ).
  9. (en) Burak Ege Bekdil, « Canadian block on drone parts shows Turkey’s defense industry still not independent », sur defensenews.com, (consulté le ).
  10. (en) « Bayraktar TB2 test-fires local ammo using Turkey-made electro-optical system », sur dailysabah.com, (consulté le ).
  11. (tr) Fatih Mehmet, « SATCOM entegre edilen Bayraktar TB2S SİHA göründü », sur defenceturk.net, (consulté le ).
  12. (en) « Turkey develops domestic satellite terminals for drones », sur dailysabah.com, (consulté le )
  13. (tr) « SATCOM entegre edilen Bayraktar TB2S SİHA uçuş gerçekleştirdi », sur defenceturk.net, (consulté le ).
  14. (en) Gökhan Ergöçün, « Turkish-made engine to power country's UAVs », sur aa.com.tr, (consulté le )
  15. (en) « BAYRAKTAR TB2 UAS - Catalog - English », sur www.baykarsavunma.com.
  16. (en) « NATO / ACE », sur www.ramims.com.
  17. (en) Burak Bekdil, « Turkey’s unmanned ambitions shift up gear », sur hurriyetdailynews.com, .
  18. (en) « Bayraktar Taktik İHA », sur suasnews.com, .
  19. (en) Umar Farooq, « How Turkey Defied the U.S. and Became a Killer Drone Power », sur www.theintercept.com, .
  20. (en) « LNA claims it shot down turkish combat drone near airbase in central Libya », sur southfront.org, .
  21. (en) « Antonov An-26 transport plane was destroyed in an attack on an airstrip near Tarhuna. », sur aviation-safety.net, .
  22. (en) « Russia’s MiG diplomacy: US, Turkey, Russia, Egypt square off over Libya », sur www.jpost.com, .
  23. (en) « Libyan Air Force destroys seven Russian-made Pantsir-S1 systems in 48 hours », sur libyaobserver.ly, .
  24. (en) « How Turkey Won the Electronic Warfare Battle Against Syria in Idlib », sur defenseworld.net,
  25. (en) Selcan Hacaoglu, « Turkey’s Killer Drone Swarm Poses Syria Air Challenge to Putin », sur bloombergquint.com,
  26. (en) Ayşe Betül Bal, « Damage caused to Assad regime assets demonstrates Turkey's high UAV capabilities », sur dailysabah.com, .
  27. (en) Dylan Malyasov, « Azerbaijani army says it struck Armenian tanks and combat vehicles in Nagorno-Karabakh », sur defence-blog.com, (consulté le )
  28. (en) « The Fight For Nagorno-Karabakh: Documenting Losses on The Sides Of Armenia and Azerbaijan », sur https://www.oryxspioenkop.com/, (consulté le ).
  29. (en) « Artsakh Defense Forces Shoot Down Turkish Bayraktar Drone », sur massispost.com, (consulté le ).
  30. (en) Dylan Malyasov, « Armenia claims it shot down Azerbaijani Bayraktar TB2 combat drone », sur defence-blog.com, (consulté le ).
  31. (en) Clement Charpentreau, « Ukraine flies its first Turkish-made armed drone over Donbas », sur aerotime.aero, .
  32. (en) « Ukrainian Military Deploys Turkish-made Bayraktar Drone in Donbas », sur defenseworld.net, .
  33. https://www.aljazeera.com/features/2021/12/10/how-armed-drones-may-have-helped-turn-tide-in-ethiopia-conflict
  34. a et b (en) « Foreign Drones Tip the Balance in Ethiopia’s Civil War », New York Times,‎ (lire en ligne).
  35. a et b « US concerned over turkeys drone sales conflict hit ethiopia », sur reuters.com, .
  36. a et b https://www.al-monitor.com/originals/2021/12/drone-sales-could-dampen-turkeys-african-venture
  37. « trtarabi », sur trtarabi.
  38. a et b « Turkish drones join Ethiopias war », sur paxforpeace.nl.
  39. https://www.dailysabah.com/business/defense/turkeys-tcg-anadolu-to-allow-drones-to-land-takeoff-in-global-1st
  40. https://www.dailysabah.com/business/defense/local-engines-to-power-turkeys-cutting-edge-combat-drones
  41. https://baudegs.com/s-iha-gemisi-tcg-anadolu/
  42. https://www.defensenews.com/global/2021/03/11/turkey-plans-to-deploy-attack-drones-from-its-amphibious-assault-ship/
  43. https://www.forbes.com/sites/davidaxe/2021/05/10/behold-the-turkish-navys-drone-aircraft-carrier/
  44. (en) « Turkish company delivers 6 more drones to army », sur www.dailysabah.com,
  45. (en) « Turkish army reinforces air support capability with 8 new armed drones », sur dailysabah.com,
  46. (en) « Bayraktar TB2 UAV Delivery to the General Directorate of Security », sur raillynews.com,
  47. « Turquie: Les forces armées turques comptent désormais 107 drones armés », sur www.aa.com.tr,
  48. a b c d e f g h i et j « Key export success », sur scramble.nl/.
  49. (en) « Qatar to Procure Armed Bayraktar TB2 UAVs », sur defenceturkey.com
  50. « Les drones "made in Turkey" volent au secours de l'armée turque en Syrie », sur www.challenges.fr,
  51. (en) « Ukraine successfully tests Bayraktar TB2 UAV », sur www.aa.com.tr,
  52. (en) « Ukraine Gets 3 More Turkish Bayraktar TB2 Combat Drones », sur www.defenseworld.net,
  53. (en) Anna Varfolomeeva, « Ukraine signs agreement to procure Turkish Bayraktar TB2 drones », sur www.thedefensepost.com,
  54. (en) « Ukraine to buy 5 more Turkish Bayraktar TB2 drones in 2021 », sur dailysabah.com, (consulté le )
  55. (en) « Ukraine considers buying 48 Bayraktar TB2 drones from Turkey », sur dailysabah.com, (consulté le )
  56. (en) « Ukraine Forming Joint Venture with Turkey to Produce 48 Bayraktar TB2 Drones », sur thedefensepost.com, (consulté le )
  57. (en) « Azerbaijan to purchase Turkish-manufactured combat drones », sur dailysabah.com, (consulté le )
  58. (en) Hamdi Firat Buyuk, « Serbia Considers Buying Turkish Armed Drones », sur balkaninsight.com, (consulté le )
  59. (en) Ruslan Rehimov, « Azerbaijanis eager to witness victory parade », sur aa.com.tr, (consulté le )
  60. https://www.aljazeera.com/news/2020/5/28/largest-drone-war-in-the-world-how-airpower-saved-tripoli
  61. admin, « Le Maroc commande des drones Bayraktar TB2 », sur Maghreb Online, (consulté le )
  62. (en-US) Hamza Guessous, « Morocco to Acquire 13 Bayraktar TB2 Military Drones from Turkey », sur Morocco World News, (consulté le )
  63. zakaria, « face-au-polisario-et-a-alger-rabat-s-offre-un-deuxieme-lot-de-drones-armes-turcs », sur africaintelligence, (consulté le )
  64. zakaria, « defense les far commandent un deuxieme lot de drones armes turcs », sur le360, (consulté le ).
  65. (en) « Poland to purchase Turkey's combat drones in 1st NATO sale », sur dailysabah.com, (consulté le ).
  66. https://www.savunmasanayist.com/turkmenistana-bayraktar-tb2-ihracati/
  67. https://www.oryxspioenkop.com/2021/09/turkmenistan-parades-newly-acquired.html
  68. https://www.aa.com.tr/en/world/kyrgyzstan-set-to-receive-turkish-armed-drones/2399480
  69. https://www.globaldefensecorp.com/2021/05/05/turkey-offers-bayraktar-tb2-drones-and-mlrs-to-kyrgyzstan/
  70. https://www.savunmasanayist.com/bayraktar-tb2-sihalarin-yeni-alicisi-kirgizistan-oldu/
  71. https://www.oryxspioenkop.com/2021/12/turkish-drones-are-conquering-central.html
  72. AFP, « Le Niger va acheter du matériel militaire dont des drones à la Turquie », sur lefigaro.fr, .
  73. https://www.savunmasanayist.com/irak-bayraktar-tb2-t129-atak/
  74. https://www.forbes.com/sites/pauliddon/2021/08/29/why-iraq-would-be-interested-in-turkish-drones-and-attack-helicopters/
  75. https://www.reuters.com/article/turkey-drones-ethiopia-morocco-idINL1N2R719M
  76. https://www.theafricareport.com/141761/ethiopia-turkey-ankaras-ongoing-economic-and-military-support/
  77. https://www.dailysabah.com/business/defense/saudi-arabia-wants-to-buy-turkish-armed-uavs-erdogan
  78. https://bulgarianmilitary.com/2021/01/27/bulgaria-with-interest-in-buying-turkish-bayraktar-tb2-uavs/
  79. (en) « Kazakhstan may ditch Chinese UAVs for Turkish Bayraktar TB2s, Russian media claims », sur dailysabah.com, (consulté le )
  80. https://www.aa.com.tr/en/europe/serbia-eyes-buying-turkish-made-combat-drones/1996795
  81. a b et c https://www.dailysabah.com/business/defense/poland-may-soon-acquire-turkish-bayraktar-tb2-combat-drones
  82. https://www.portfolio.hu/global/20210517/megerositette-a-kormanybiztos-meg-egy-halom-uj-fegyverrendszer-beszerzesen-dolgozik-magyarorszag-483460
  83. https://www.defenseworld.net/news/29744#.YL4rpPkzaUk

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]