Bavaria (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bavaria (bière))
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Cervecería Bavaria.
Bavaria
illustration de Bavaria (entreprise)

Création Avant 1680
Forme juridique Public
Siège social Drapeau des Pays-Bas Lieshout Voir et modifier les données sur Wikidata (Pays-Bas)
Direction Jan-Renier Swinkels [1]
Activité Brasserie, Distribution
Produits Bière, bière sans alcool, soda, extrait de sirop de maïs, le malt
Site web http://www.bavaria.com

Chiffre d’affaires en augmentation 610,1 millions (2016)
+15,1%
Résultat net en augmentation 32,9 millions (2016)
+9,3%
La brasserie Bavaria Lieshout, vue depuis le Canal Wilhelmine.

La brasserie Bavaria est une entreprise familiale Néerlandaise de Noord-Brabant dans le secteur de la bière et des boissons gazeuses. Elle réalise un chiffre d'affaires de plus de 500 millions d'euros par an. Basée à Lieshout, la brasserie Bavaria a des filiales en France, en Italie, en Espagne, en Afrique du Sud et au Royaume-Uni. Avec une puissance totale de plus de six millions d'hectolitres par an [2], elle est la deuxième plus grande société de brasseries aux Pays-Bas, derrière Heineken, et l'un des plus grands producteurs de malt en Europe. Bavaria exporte vers plus de 120 pays dans le monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ferme maintenant démolie au Kerkdijk, l'origine de Bavaria

Les plus anciens documents connus au sujet de cette brasserie datant de 1680 [3]. La brasserie faisait partie d'une ferme qui se trouvait sur le Kerkdijk, dont le propriétaire était Dirk Vereijken [4].

Au cours de trois générations consécutives cette brasserie a été transmise de père en fille, puis pendant sept générations de père en fils. Vereijken, Van Moorsel et Moorrees [5] sont les noms de famille liés à cette brasserie de 1680 jusqu'à 1773. Depuis lors, les brasseurs de Lieshout sont membres de la famille Swinkels.

En 1924, la famille a construit une plus grande brasserie dans laquelle elle a commencé de brasser une bière par la méthode de fermentation basse. Au Pays-Bas cette bière s’appelait en ce temps Beiers Bier (Bière de Bavière). C'est pour ça que la brasserie changea le nom De Kerkdijk pour Bavaria.

En 1940, la brasserie Bavaria établit ses propres malteries.

Dans les années 1970, elle a commencé l'exportation de la bière, qui est maintenant exportée vers 120 pays. En 1978 Bavaria a introduit une des premières bières non alcoolisées dans le monde.

En 1992, la brasserie prit la décision de créer la filiale française qui lancera l’année suivante la marque 8.6 avec un format boîte 50 cl, très peu utilisé à l’époque (seules quelques bières allemandes) et jamais vu sur une marque de bière ayant un titrage supérieur à 5°.

En 1998, la brasserie Bavaria a repris la commercialisation des bières de l'abbaye de Koningshoeven (fondée en 1884) qui fabrique, à cette époque, les seules bières trappistes des Pays-Bas.

En 2016, la brasserie Bavaria rachète les brasseries belges du groupe Palm Belgian Craft Brewers pour enrichir son portefeuille de bières de spécialités avec l’acquisition de 7 nouvelles marques.

À ce jour, la direction de la brasserie est formée par des membres de la septième génération de Swinkels.

Résultats financiers[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous présente quelques chiffres clés de Bavaria pour les cinq dernières années.

Tous les montants sont en millions
Année Chiffre d'affaires Revenu net Volume (Bière) Effectifs
2012 [6] € 501 € 29,9 5,8 millions hl nb
2013 [7] € 508 € 23,7 5,8 millions hl 874
2014 [8] € 504 € 35,4 5,6 millions hl 879
2015 [9] € 531 € 41,5 5,8 millions hl 997
2016 [1] € 610 € 45,8 7,0 millions hl 885

Identité de la brasserie[modifier | modifier le code]

Le logo de la brasserie Bavaria est inspiré par l'histoire de l'entreprise familiale. La forme triangulaire se réfère aux trois frères Swinkels de la quatrième génération, la boussole avec le «S» de Swinkels pointant vers l'origine: le Sud. Le triangle, la boussole et la couleur bleue sont les pierres angulaires de l'identité d'entreprise.

Marketing[modifier | modifier le code]

Publicités télévisées[modifier | modifier le code]

Bavaria a réalisé de nombreuses publicités dont le personnage central était des acteurs célèbres comme Lee Van Cleef, Marco van Basten, Maradona, Arie Haan, Guus Meeuwis, Joan Collins, Don Johnson, Mickey Rourke, Hugh Hefner et Charlie Sheen.

En 2014, les publicités font également références à des idoles décédées [10] comme Marilyn Monroe, Elvis Presley, Kurt Cobain, John Lennon, Bruce Lee et Tupac Shakur et ont conduit le États-Unis à l'indignation, en particulier dans la presse. Les commentaires YouTube ont été majoritairement positifs.

Coupe du monde de football 2010[modifier | modifier le code]

La brasserie Bavaria s'est fait remarquer lors d'un scandale au cours du mondial de football de 2010 [11]. En habillant des supportrices néerlandaises lors du match Pays-Bas -  Danemark, la brasserie est soupçonnée d'avoir réalisé une campagne d’ambush marketing.

Les marques et les bières[modifier | modifier le code]

8.6 Original

La brasserie Bavaria propose plusieurs noms de marques.

Bavaria[modifier | modifier le code]

Sous ce nom Bavaria vend la plupart de ses bières. Cette marque est le haut de gamme de la brasserie. Elle offre huit variations de bière alcoolisée, cinq types de bière sans alcool et sept saveurs de la bière maltée.

On trouve en France la Bavaria 0,0 % avec les 3 bières 100 % sans alcool suivantes :

  • La Bavaria 0,0 % WIT, bière blanche 100 % sans alcool.
  • La Bavaria 0,0 % Fruity Rose, bière aux fruits rouges 100 % sans alcool.
  • La Bavaria 0,0 % Pêche, bière à la pêche 100 % sans alcool.

Swinckels[modifier | modifier le code]

Swinckels est une marque premium pour la bière spéciale qui a été introduit en 2007 lors de la transition de la sixième à la septième génération de Swinkels.

8.6[modifier | modifier le code]

8.6 est une marque de spécialité principalement commercialisée dans format de boîte 50 cl. On trouve en France :

  • La 8.6 Original : bière blonde de spécialité à l’origine de la marque au goût riche avec des notes de fruits secs et de réglisse. La bière 8.6 Original est également composée de malt (Bavaria est l’une des rares brasseries au monde à produire son propre malt) et de houblons.
  • La 8.6 Red, bière ambrée de spécialité au goût doux mêlant des notes épicées et la saveur sucrée du caramel.
  • La 8.6 Gold, bière blonde de spécialité au goût doux et peu amer, avec des notes florales et fruitées.
  • La 8.6 Absinthe, bière blonde de spécialité aux extraits d’armoise Absinthe au goût légèrement amer avec une note tonique de piment doux.
  • La 8.6 Extrême, comme son nom l'indique une 8.6 Extrême. Son goût ressemble à celui de l'Original mais par sa dose d'alcool égale à 10.5%, elle reste la plus forte de toutes.

La Trappe[modifier | modifier le code]

En 1999, la brasserie Bavaria reprit la commercialisation de la brasserie trappiste de l’Abbaye de Koningshoeven sous le nom de marque : La Trappe 

Palm[modifier | modifier le code]

La brasseria Bavaria a également récemment racheté les marques des brasseries Palm [12] (dont Cornet, Brugge Tripel, Rodenbach, Arthur Legacy et Steenbrugge) et pris 35 % des parts dans la marque De Molen [13].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Bavaria, avec la marque 8.6 est très présente dans la culture populaire en France, notamment dans le domaine musical. La marque est ainsi citée à de nombreuses reprises :

  • "Dans ma rue à chacun ses délices à chacun sa 8.6" Doc Gyneco dans "Dans Ma Rue",
  • "Si toutes les meufs étaient carrées comme Mariah je fumerais moins je boirai moins de Bavaria"  Doc Gyneco dans "L'Homme qui ne valait pas 10 centimes",
  • "Plus d'athlètes sur les pistes on assiste à des compètes de 8.6" MC Solaar dans "Les temps changent",
  • "Je ne sais plus comment faire, je bois des 8.6"  Benjamin Biolay dans "Miss Miss",
  • "Entre tes cuisses, tu calais ta 8.6"  Benjamin Biolay dans "Palermo Spleen",
  • "Sortez les 8.6 on vient fêter la fin du disque"  Orelsan  dans Raelsan,
  • "T’as pas un euro pour une 8.6, man ?" Les Fatals Picards dans Djembe Man.
  • "Faites tourner la 8.6" FFF en introduction du célèbre "Barbès".

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (nl)« Swinkels Family Breweries N.V. Jaarverslag 2016 (néerlandais) » (consulté le 19 avril 2017) Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « JV2016 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  2. (en) Antoon Swinkels & Peter Zwaal, A Biography of the Brewery in Lieshout and the Family That Owns It, (ISBN 978-09-73110-03-6)
  3. (nl) André Knoop & Mr. Gerard Merkelbach, Lieshout door de eeuwen heen, Lieshout, Heemkundekring 't Hof van Liessent
  4. (nl) Paul van de Wiel, De Plashoeve te Lieshout, (ISBN 978-90-9026190-4)
  5. (nl) « Swinkels Family Breweries N.V. Jaarverslag », sur http://www.bavariacorporate.com,‎
  6. (nl) « Rapport bavaria Annuel », sur http://duurzaamheid.bavaria.com/,‎
  7. (nl) « Rapport Bavaria CSR », sur http://duurzaamheid.bavaria.com/FbContent.ashx/downloads/mvo-verslag.pdf,‎
  8. (nl) « Bavaria Rapport Annuel », sur http://www.bavariacorporate.com/flexpaper/Bavaria_jaarrekening_2014.pdf
  9. (nl)« Swinkels Family Breweries N.V. Jaarverslag », sur http://www.bavariacorporate.com/flexpaper/bavaria_jaarrekening_2015.pdf,‎
  10. « Elvis Presley, Marilyn Monroe, Bruce Lee, 2Pac, Kurt Cobain et John Lennon ne sont pas morts! », sur http://www.dailymotion.com/video/x1jsdo9_pub-bavaria-enorme-elvis-presley-marilyn-monroe-bruce-lee-2pac-kurt-cobain-et-john-lennon-ne-sont-pa_fun
  11. « Mondial - Bavaria dit aider les deux Néerlandaises arrêtées », sur http://www.euroinvestor.fr/actualites/2010/06/17/mondial-bavaria-dit-aider-les-deux-neerlandaises-arretees/11130890
  12. « Bavaria N.V. a pris une participation majoritaire dans Palm Belgian Craft Brewers », sur http://palm.be/uploads/press/Communique_de_presse_Bavaria_NV_a_pris_une_participation_majoritaire_dans_PalmBelgianCraftBrewers.pdf
  13. « De Molen vend 35% à Bavaria », sur http://brouwerijdemolen.nl/dev/wp-content/uploads/2016/04/20160404-The-four-sails-of-Brouwerij-de-Molen.pdf