Bavardage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bavardage en marge d'une réunion de travail entre John Kerry et Julie Bishop.

Le bavardage est la pratique d'une conversation dans un contexte où les participants sont supposés se concentrer sur une autre activité, par exemple en silence. Le terme est particulièrement utilisé dans le contexte scolaire, où il désigne principalement le fait pour des élèves de discuter entre eux en salle de classe alors que le professeur dispense une leçon ; il est alors souvent considéré comme une cause de l'échec scolaire.

D'une façon générale, et par extension, on désigne comme un bavardage une conversation que l'on trouve futile, stérile ou donc d'importance secondaire[1].

Un des mots qui peut signifier de bavardage est "Bla"; par exemple, "Bla Bla Bla...".

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Florence Ehnuel, Le bavardage : parlons-en enfin : Pour une classe à l'écoute, Paris, Fayard, , 168 p. (ISBN 978-2213668369)
  • Frédéric Gros, De la nature du bavardage : de Plutarque à Heidegger, Paris, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC), , 117 p. (OCLC 493490950)
  • Plutarque (trad. Victor Bétolaud), Sur le bavardage, t. I, Hachette, coll. « Œuvres complètes de Plutarque », (lire sur Wikisource)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Napoléon Landais, Dictionnaire général et grammatical des dictionnaires, t. I, Paris, au Bureau central, , 966 p. (notice BnF no FRBNF30731920, lire en ligne), p. 286