Baumgarten (Burgenland)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baumgarten.

Baumgarten
Blason de Baumgarten
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau du Burgenland Burgenland
District
(Bezirk)
Mattersburg
Conseillers municipaux 10 SPÖ, 5 ÖVP
Maire Kurt Fischer (SPÖ)
Code postal A-7021
Immatriculation MA
Code Commune 1 06 17
Démographie
Population 876 hab. ()
Densité 126 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 26′ nord, 16° 18′ est
Altitude 255 m
Superficie 695 ha = 6,95 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Burgenland

Voir sur la carte administrative de la zone Burgenland
City locator 14.svg
Baumgarten

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Baumgarten

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Baumgarten
Liens
Site web baumgarten.gv.at

Baumgarten est une commune d'Autriche, dans le Burgenland située à 40 kilomètres de Vienne, à l'Est du pays près de la frontière slovaque. Elle fait partie du district de Mattersburg.

Près de la moitié de la population de cette commune appartient à la minorité croate du land.

Accident gazier du 12 décembre 2017[modifier | modifier le code]

La commune abrite un important terminal gazier (hub qui est l'un des éléments essentiels du "Central European Gas Hub" ou CEGH) exploité par la compagnie pétrolière autrichienne privée OMV (secteur d'activité aval du groupe). Avec en 2017 une capacité annuelle de 40 milliards de mètres cubes[1], c'est un point stratégique pour le marché pour le gaz russe et norvégien et pour l'Europe centrale car près de 10 % de la demande européenne en gaz y transite, notamment en direction de l'Italie[2] et la Croatie[1]. OMV exploite également deux centrales à gaz en Roumanie et en Turquie[3]. Ce terminal a en partie explosé le 12 décembre 2017, l'accident faisant un mort et 21 blessés, dont un grave (bilan au [1]) mais le transit gazier a pu reprendre « à 100 % » le lendemain de l'explosion alors qu'en cette période froide de l'année ce sont environ 6 millions de mètres cubes de gaz qui y transitent chaque heure. L'installation d'un nouveau filtre pourrait être à l'origine d'une « défectuosité technique » en cause, alors que depuis sa mise en service fin des années 1960 ce hub n’a « jamais connu d’accident en 50 ans »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d [1] publié par Ouest-France le 13/12/2017
  2. Courrier international (2017) Explosion dans un terminal gazier autrichien : état d’urgence en Italie, 12 décembre 2017
  3. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Rapport annuel OMV 2013