Baugy (Saône-et-Loire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baugy.
Baugy
Image illustrative de l'article Baugy (Saône-et-Loire)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Charolles
Canton Paray-le-Monial
Intercommunalité Canton de Marcigny
Maire
Mandat
Marcel Desvignes
2014-2020
Code postal 71110
Code commune 71024
Démographie
Gentilé Belgéaciens, Belgéaciennes
Population
municipale
510 hab. (2015 en diminution de 0,97 % par rapport à 2010)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 17′ 55″ nord, 4° 01′ 42″ est
Altitude Min. 238 m
Max. 304 m
Superficie 12,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Baugy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Baugy

Baugy est une commune française, située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Baugy, située sur la rive droite de la Loire, fait partie du Brionnais, à 2,5 km au nord de Marcigny.

Le nom de la commune vient d'un mot d'origine celtique indiquant un terrain marécageux[1].

Elevage en bords de Loire

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Avrilly (Allier) Vindecy Rose des vents
Bourg-le-Comte N Anzy-le-Duc
O    Baugy    E
S
Chambilly Marcigny Semur-en-Brionnais

Histoire[modifier | modifier le code]

Peuplé probablement dès l'époque gallo-romane, la "colonie" de "Balgiacum" est un site important dans les communications du Brionnais. Voies romaines et port y existent depuis l'époque gallo-romaine. La villa de "Belgiaco" apparaît en 756 dans une charte de Saint-Benoît-sur-Loire au sujet d'un échange effectué entre les abbayes de Perrecy-les-Forges et de Saint-Martin d'Autun. Par la suite, en 1088, Geoffroi de Semur donne en partie la paroisse au prieuré de Marcigny, sous influence de l'ordre de Cluny. Le reste de la commune dépendait de la baronnie de Semur-en-Brionnais puis de la seigneurie du château d'Arcy.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats des élections[modifier | modifier le code]

Résultats des élections dans la commune :

  • Élections municipales 2014 : 15 conseillers municipaux ont été élus dès le premier tour. Marcel Desvignes a été élu maire par le conseil municipal.

Maires de la commune[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Marcel Desvignes    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[8].

En 2015, la commune comptait 510 habitants[Note 1], en diminution de 0,97 % par rapport à 2010 (Saône-et-Loire : -0,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
497 460 480 535 542 482 483 478 462
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
491 526 520 490 449 456 467 469 446
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
402 387 404 391 376 351 338 343 350
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
336 333 360 411 458 478 479 525 510
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Les 511 habitants (en 2014) de la commune se répartissent en 144 de moins de trente ans, 219 de 30 à 59 ans et 147 de 60 ans et plus[11].

Parmi les 322 personnes qui, en 2014, ont entre 15 et 64 ans. 70,1 % sont des actifs ayant un emploi, 7,2 % sont chômeurs, 5,3 % sont élèves ou étudiants, 12,8 % sont retraités ou préretraités et 4,7  % d'autres inactifs[11].

Logement[modifier | modifier le code]

Le nombre de logements existants dans la commune, en 2014, est de 238 ; 217 sont des résidences principales, 10 des résidences secondaires ou des logements occasionnels et 11 sont des logements vacants. Le nombre de maisons est de 229 et celui des appartements de 6[11].

Économie et emploi[modifier | modifier le code]

Sur le territoire communal il existe, au 31 décembre 2015, 36 établissements actifs qui emploient 42 salariés au total[11].

  • 10 appartiennent au secteur de l’agriculture ( 2 salariés au total).
  • 4 au secteur de l'industrie (3 salariés)
  • 4 sont  du secteur de la construction (10 salariés)
  • 16 sont du secteur du commerce, des transports et des services divers (25 salariés au total)
  • 2 sont  du secteur de l’administration publique, de l’enseignement, de la santé et de l’action sociale (2 salariés au total).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pons, du XIe siècle, restaurée en 2012[12]. L'église est un exemple d'une église paroissiale du premier art roman[1].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • François-Étienne Captier (1840-1902), sculpteur né à Baugy (le 27 mars 1840).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hannelore Pepke, Les paroisses, ancêtres des communes en Brionnais, Saint-Chritophe-en-Brionnais, Les éditions du Centre d'études des patrimoines, , 60 p. (ISBN 979-10-91041-06-5), p. 18
  2. « Résultats de l'élection présidentielle 2017 », sur lexpress.fr
  3. « Résultats des élections législatives 2017 », sur interieur.gouv.fr
  4. Modèle {{Lien web}} : paramètre « url » manquant.  « Résultats régionales commune de Baugy - 2e tour 2015 url=http://abonnes.lemonde.fr/bourgogne-franche-comte/saone-et-loire,71/baugy,71024/elections/regionales-2015/ »
  5. « Résultats départementales 2015 », sur lemonde.fr
  6. « Résultats des élections européennes 2014 »
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. a, b, c et d « Dossier complet Commune de Baugy (71024) », sur insee.fr,
  12. « Trois brionnaises vêtues de neuf : les églises de Baugy, Melay et Saint-Martin-de-Lixy », article d'Alain Dessertenne paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » no 177 de mars 2014, pages 21 à 23.