Baudouin II de Gand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Baudouin II de Gand
Titre de noblesse
Seigneur d'Alost (d)
Biographie
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata

Baudouin II de Gand ou Baudouin d'Alost, dit le Gros ou le Grand († ), lors du siège de Nicée[1], seigneur de Tronchiennes, d'Alost, chevalier de Gand[réf. nécessaire], est un croisé flamand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Baudouin (I) († 1082), seigneur d'Alost, et d'Oda, de parenté inconnue. Son père reçoit du comte de Flandre Robert le Frison les terres de Tronchiennes et le pays de Waes.[réf. nécessaire]

Il est fait prisonnier par Amelric, connétable de Flandre, à qui il faisait la guerre.

En 1096, Baudouin participe à la première croisade. Au mois de mai 1097, l'armée des croisés assiège la ville de Nicée. C’est durant ce siège que Baudouin de Gand est tué.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Baudouin épouse Mathilde, de parenté inconnue. Le comte de Flandre, Robert de Jérusalem, enlève à sa veuve Tronchiennes et le pays de Waes. Mathilde fait une donation à Saint-Pierre de Gand pour l’âme de son mari, décédé de ses blessures à Nicée[2]. Ils ont pour descendance connue :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de Tourcoing, par Alain Plateaux, Alain Lottin, publié par Presses univ. Septentrion, 1986, p. 30.
  2. Des femmes éplorées: les veuves dans la société aristocratique du haut Moyen Âge, par Emmanuelle Santinelli, publié par Presses univ. Septentrion, 2003, p.55.

Lien externe[modifier | modifier le code]