Baudoin d'Ailly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ailly (homonymie).
Baudoin d'Ailly
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflit

Baudoin d'Ailly dit « Beaugeois », (né v. 1355 et mort le ) était un chevalier français de la fin du XIVe et du début du XVe siècle, seigneur de Picquigny, de Varennes, vidame d'Amiens, grand seigneur de l'Amiénois et fidèle du duc de Bourgogne Jean sans Peur, qui fut conseiller et chambellan du roi de France Charles VI.

Biographie[modifier | modifier le code]

Baudouin d'Ailly est issu d'une famille noble originaire d'Ailly-le-Haut-Clocher, en Picardie. Cette famille eut pour fondateur connu Huon d'Ailly (~968 - 1022)[1].

Baudoin d'Ailly était le fils de Robert III d’Ailly, dit « Wautier » (v. 1305-1384), chevalier, seigneur d'Ailly-le-Haut-Clocher, Quesnoy-sous-Airaines, Fontaines-sur-Somme, Boubers-sur-Canche, vidame d'Amiens et de sa seconde épouse, Marguerite de Picquigny, dame de Picquigny, (v. 1325- après 1398), héritière de la baronnie et de la vidamé d'Amiens.

Il épousa en 1387 Jeanne de Rayneval (v. 1360-1412), comtesse de Fauquembergue, dame de Rayneval, Pierrepont, La Broye, Vinacourt, etc., fille de Waleran de Rayneval et de Jeanne de Varennes, avec laquelle il a deux enfants :

Baudoin d'Ailly mourut le des suites de ses blessures reçues à la bataille d'Azincourt ().

Postérité[modifier | modifier le code]

Une rue de la ville d'Amiens porte son nom.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cyrille Chatellain, Le maïeur et les échevins d’Amiens à table (1385-1483), article in Publications du Centre européen d'études bourguignonnes, Volume 47, pp. 169-188, 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]