Baudin Chateauneuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baudin et Chateauneuf.

Baudin Chateauneuf
logo de Baudin Chateauneuf

Création 1919 sous le nom de Baudin et compagnie
Dates clés 1928, nouvelle dénomination : "Ets Baudin"

1952, nouvelle dénomination : "Baudin Chateauneuf"
1954 : diversification

Fondateurs Basile Baudin et Georges-Camille Imbault
Forme juridique Société anonyme par actions simplifiées
Siège social Châteauneuf-sur-Loire, Loiret
Drapeau de France France
Direction Michel Colombot (conseil de surveillance), Damien Colombot (directoire), Thierry Crosnier (Directeur Général)
Activité Secondaire
Produits BTP (ponts, charpentes, équipements aquatiques...), transport routier, immobilier
Filiales Métal Nord, Rosay Techniques Couvertures, Berthold, Sylvametal, Société Jurassienne de Montage, PCB, Stex, Arnodin et Dervaux
Effectif 525 (2016)
Site web www.baudinchateauneuf.com

Chiffre d'affaires 118 020 200 € (2016)[1]
en diminution
Résultat net 2 856 200 € (2016)[2]
en augmentation

Baudin Chateauneuf est une entreprise française de bâtiment et travaux publics (BTP) basée à Châteauneuf-sur-Loire dans le département du Loiret et la région Centre-Val de Loire.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1919, l'entrepreneur Basile Baudin, l'ingénieur Georges-Camille Imbault, spécialiste de la conception des ponts, et Étienne Thuillier (1877-1958), polytechnicien de la promotion 1897, officier du génie, fondent Baudin et compagnie. En 1928, l'entreprise prend la forme d'une société anonyme sous le nom d'Établissements Baudin. Basile Baudin dirigera l'entreprise jusqu'en 1932, Georges Imbault lui succèdera et occupera le poste jusqu'à sa mort en mars 1951. Outre le changement de direction en 1952, la société prend également la dénomination de Baudin Chateauneuf. Aujourd'hui, la société est parfois désignée sous le simple sigle BC.

De l'après Première Guerre mondiale à la reconstruction de l'après Seconde Guerre mondiale, l'activité de l'entreprise s'appuya largement sur son savoir-faire en matière de construction de ponts. Vers 1954, l'entreprise cherchera à diversifier son activité, en particulier en construisant des charpentes.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Ponts et viaducs[modifier | modifier le code]

Charpentes métalliques[modifier | modifier le code]

Équipements aquatiques[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Outre ces trois principales activités, l'entreprise est également impliquée dans la construction d'éoliennes, de locaux industriels, de câble offshore[4] ainsi que dans la construction d'un barrage destiné à éviter l'ensablement du Mont-Saint-Michel[5].

La rénovation du célèbre pont transbordeur de Rochefort sur la Charente est programmée en 2018 .

International[modifier | modifier le code]

Par l'intermédiaire de son département export, Baudin Chateauneuf intervient à l'étranger depuis 1996. Les principales réalisations ont été effectuées au Cambodge, au Libéria, au Viet-Nam et à Madagascar.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]