Battoir à linge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un battoir à linge

Le battoir à linge (connu sous le nom de thaapi en langues Haryanvi et Hindi), est un outil à main utilisé pour faire la lessive. Il est fait de bois, en forme de pelle à enfourner, mais avec un manche beaucoup plus court utilisé comme poignée. Il était utilisé pour battre les vêtements et les draps mouillés, repoussant la saleté en martelant les objets contre une planche à laver, ou contre les dalles plates établies dans la buanderie.

Cela se faisait habituellement à la maison ou au lavoir public. Dans ce dernier cas, chaque femme devait porter avec elle la planche à laver et la battoir à linge. Le battoir était utilisé conjointement à une planche à laver, consistant en un châssis en bois rectangulaire incorporant une série de reliefs en bois ou en métal ou un ondulé.

Les femmes allaient à la lessive avec leurs paniers pleins de vêtements sales, un petit banc pour protéger leurs genoux et un bloc de savon fait maison[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Donald Davis, Thirteen miles from Suncrest, august house, , 38– p. (ISBN 978-0-87483-379-9, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]