Battle Hymns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Battle Hymns

Album de Manowar
Sortie 1982
Enregistré Fort Lauderdale
Durée 36:08
Genre Heavy metal
Producteur Bob Currie
Label Liberty Records
Critique

Albums de Manowar

Battle Hymns est le 1er album du groupe de heavy metal Manowar sorti en 1982. Tous les titres sont de Joey DeMaio et Ross the Boss, à l'exception de William's Tale qui est inspiré de l'œuvre de Gioachino Rossini.

Cet album est celui où l'on ressent le plus les influences hard rock de Manowar, le groupe évoluera par la suite dans un registre beaucoup plus épique, dans la lignée du titre de clôture annonciateur Battle Hymn, et cela en particulier sur l'album suivant Into Glory Ride.

Le groupe a décidé de réenregistrer l'album, intitulé Battle Hymns 2011. L'album contient les 8 pistes déjà présentes plus deux titres live bonus et la sortie européenne est prévue pour novembre 2010[2]. Pour la nouvelle version de cet album, Manowar a fait appel à Christopher Lee pour enregistrer la voix sur Dark Avenger, qui a été enregistrée en 1982 par Orson Welles[2]. L'enregistrement s'est déroulé aux Studios Abbey Road.

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Version originale[modifier | modifier le code]

Version réenregistrée[modifier | modifier le code]

Les mêmes, sauf :

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No TitreAuteur Durée
1. Death ToneJoey DeMaio, Ross the Boss 4:48
2. Metal DazeJoey DeMaio 4:18
3. Fast TakerJoey DeMaio, Ross the Boss 3:56
4. Shell ShockJoey DeMaio, Ross the Boss 4:04
5. ManowarJoey DeMaio, Ross the Boss 3:35
6. Dark AvengerJoey DeMaio, Ross the Boss 6:20
7. William's TaleJoey DeMaio, Gioachino Rossini 1:52
8. Battle HymnJoey DeMaio, Ross the Boss 6:55
Battle Hymns 2011
No TitreAuteur Durée
9. Death Tone (live)Joey DeMaio, Ross the Boss 4:46
10. Fast Taker (live)Joey DeMaio, Ross the Boss 3:50

Notes[modifier | modifier le code]

Orson Welles a prêté sa voix au titre Dark Avenger ainsi qu'à Defender. Ce dernier fut conservé et retravaillé pour paraître plus tard sur l'album Fighting the World.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]