Battista Sforza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Battista Sforza
Battista sforza.jpg
Titre de noblesse
Duchesse (d)
Biographie
Naissance
Décès
Activité
DuchesseVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Costanza da Varano (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Costanzo I Sforza (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Parentèle
Jean della Rovere (gendre)
Fabrizio Colonna (gendre)
Francesco Sforza (oncle)
Galéas Marie Sforza (cousin germain)
Ludovic Sforza (cousin germain)
Jean Galéas Sforza (neveu)
Blanche-Marie Sforza (nièce)
Catherine Sforza (nièce)
Sveva da Montefeltro (marâtre et belle-sœur)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Ordre religieux
Coat of arms of the House of Sforza.svg
blason

Battista Sforza, née en 1446 à Pesaro et morte le à Gubbio, est la première fille légitime née du mariage d'Alessandro Sforza, seigneur de Pesaro, et de Costanza de Varano (1428-1447). Elle est issue d'une grande famille de condottieres, maîtres du duché de Milan. Elle se maria à l'âge de 14 ans en 1460, devenant la deuxième épouse de Frédéric III de Montefeltro, duc d'Urbino (1444-1482).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir donné naissance à six filles, elle eut son premier fils, héritier légitime du duché d'Urbino, en 1472. Elle assura le rôle de régente de la cour d'Urbino lors des nombreuses absences de son mari. Elle eut l'occasion d'accompagner le duc à de nombreux événements politiques.

Elle mourut à l'âge de 25 ans, six mois après avoir donné naissance à son unique garçon.

Famille[modifier | modifier le code]

De son union avec Frédéric III de Montefeltro, elle eut six filles puis un fils :

  1. Aura, à propos de laquelle aucune information n'est disponible ;
  2. Girolama, dont on sait seulement qu'elle est morte en 1482 ;
  3. Jeanne de Montefeltro, née en 1463 à Urbino où elle morte en 1514, épousa Giovanni della Rovere en 1484 ;
  4. Élisabeth de Montefeltro (it), née à Urbino en 1464 et morte à Venise en 1510, épousa Roberto Malatesta en 1479, seigneur de Rimini ; veuve en 1482, elle se retira dans le couvent Sainte-Claire d'Urbino sous le nom de Claire ;
  5. Constance, née à Urbino en 1466 et morte à Naples en 1518, épousa en 1483 Antonello Sanseverino, prince de Salerne et comte de Marsico ;
  6. Agnès de Montefeltro, née à Gubbio en 1470 et morte à Rome en 1523, épousa Fabrice Colonna en 1488 ;
  7. Guidobaldo, né à Gubbio en 1472 et mort à Fossombrone le , épousa en 1489 Élisabeth Gonzague, la brillante fille de Frédéric Ier, marquis de Mantoue ; à la mort de Guidobaldo, en 1508, le duché d'Urbino revint pour six ans à sa sœur Jeanne (Giovanna), et passa ainsi dans la famille Della Rovere, des papes Jules II et Sixte IV.

Au cours de sa vie à la cour d’Urbino, elle s'occupa également de trois des enfants naturels et légitimés de son mari et les traita comme les siens, bien qu'elle fût à peu près du même âge qu'eux :

  • Antonio da Montefeltro (it), né à Urbino en 1445 et mort à Gubbio en 1508, seigneur de Cantiano, épousa Emilia Pio, fille de Marco II, seigneur de Carpi et Sassuolo ;
  • Elisabeth, née à Urbino en 1445 et morte à Rome en 1503, épousa Roberto Sanseverino, comte de Cajazzo ;
  • Gentile, née à Urbino en 1448 et morte à Gênes en 1513 (ou à Pesaro en 1529), épousa le comte Carlo Chiaruggiolo Malatesta ; veuve en 1469, épousa Agostino Fregoso, seigneur de Voltaggio et de Sant'Agata Feltria.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en italien « Battista Sforza » (voir la liste des auteurs) et « Federico da Montefeltro » (voir la liste des auteurs).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]