Bats (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bats.
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bats
Pays Géorgie
Nombre de locuteurs 3000
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 bbl
Type langue vivante
IETF bbl

Le bats (aussi appelé batsi, batsbi, batsb, batsaw, tsova-tush) est la langue des Bats (en), une minorité caucasienne (3 000 locuteurs environ). Il fait partie de la famille des langues nakho-daghestaniennes des langues caucasiennes.

Le bats ne comprend qu’un seul dialecte. Il n’existe qu’en tant que langue parlée, car les Bats utilisent le géorgien comme langue écrite. Il n’y a pas d’inter-intelligibilité entre le bats et les deux autres langues de la famille nakh, le tchétchène et l’ingouche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu’au milieu du XIXe siècle, les Bats vivaient en Dusheti, région montagneuse du nord-est de la Géorgie. Les gorges de la Tsova étaient peuplées par quatre communautés bats : les Sagirta, les Otelta, les Mozarta et les Indurta. Plus tard ils s’installèrent dans la plaine de Kakheti, dans le village de Zemo-Alvani, où ils vivent toujours.

Administrativement, ils dépendent du district géorgien d’Akhmeta. On trouve quelques familles bats à Tbilisi et dans d’autres grandes villes de Géorgie.

Grammaire[modifier | modifier le code]

Le bats possède huit classes nominales, le plus grand nombre parmi les langues caucasiennes. Il a aussi des flexions explicites pour l’agentivité du verbe ; il distingue par exemple entre as woʒe (« je suis tombé » - malgré moi) et so woʒe (« je suis tombé » – de ma propre faute).

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]