Batcheu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Batcheu
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Département Haut-Nkam
Démographie
Population 9 958 hab. (2005[1])
Géographie
Coordonnées 5° 31′ 09″ nord, 10° 22′ 57″ est
Altitude 1 356 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région de l'Ouest (Cameroun)

Voir sur la carte administrative d'Ouest (Cameroun)
City locator 14.svg
Batcheu

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir sur la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Batcheu

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Batcheu

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Batcheu

Batcheu (Chieu) est un village de la région de l'Ouest du Cameroun, en « pays » Bamiléké[2].

Situé dans le département du Haut-Nkam, le village est à 5 km de Bafang et, en direction du Nord, sur la route qui mène à Badoumka.

Batcheu fait partie des chefferies traditionnelles qui seront très prochainement classées 2e degré Bamiléké du département du Haut-Nkam[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Origine[3][modifier | modifier le code]

Les populations du Village Batcheu, les Batcheu Fu Dja ’go comme ils sont appelés viennent de Mbang près de Yabassi, dans la région du Littoral. Si on veut remonter plus loin avant leur arrivée dans le Littoral il faut remonter dans l'antiquité avant que leurs ancètres ne descendent le fleuve Nil, partis de l'Egypte.

Le tout premier monarque de cette monarchie (Djago, d'où vient d'ailleurs leur appelation Dja'go), était un très grand chasseur. Il rencontra au lieu dit NTATA (c'est-à-dire en fé'fé point de rencontre de trois directions) situé à MBAFAM, Bafang Village, les chefs Bafang "Mengom" et Baboutcha Nintcheu "Tiaga". A la suite d'une mésentente entre ces trois au sujet de certaines règles à appliquer respectivement par chacun des monarques sur ses sujets, Djago décida de se separer de ses amis et de migrer jusqu'à l'emplacement actuel du Village Batcheu.

Les Batcheu Fu Dja ’go qui, au fil du temps (depuis les environs du XIIe siècle) sont devenus « Bamilékés », forment une véritable enclave dans le peuplement de l’arrondissement de BAFANG où ils constituent une ethnie minoritaire. Ils sont appelés les Dja ’go au milieu de la grande ethnie Njieko (Nzhiako) qui forme les autres villages-groupements du dit arrondissement, à l’exception du groupement Bassap, à savoir : Bafang, Bakondji, Bab-Nitheu, Babone et Bapoutcha-Ngaleu ou Bapoutcheu. Leurs coutumes et traditions gardent encore certains vestiges de leurs origines qui les différencient de celles des villages environnants et au-delà, notamment le mode d’arrestation/désignation de leurs chefs par une famille consacrée à cet effet, le mariage tribal, les jours sacrés ou interdits, etc

Toponymie[modifier | modifier le code]

La chefferie Batcheu est une monarchie qui existe depuis la fin du XIIe siècle. Plusieurs chefs ont succédé au trône de cette chefferie :

  1. Djago
  2. Tcheuffa
  3. Tchouafi
  4. Wenbou
  5. Hentcheu
  6. Mouako
  7. Wwassoum
  8. Nguego
  9. Ngamoum
  10. Tchokouali
  11. Ytemben Michel (décédé en 1983)
    Sa Majesté Ytembe Michel, Chef Supérieur du Village Batcheu. 70 ans de règne allant de 1913 à 1983
  12. Yitemben Jean-Paul II (chef traditionnel régnant actuellement depuis le décès de son père en 1983)

La chefferie Batcheu[modifier | modifier le code]

Le chef suprême, le vice-chef (Twe'po), 9 notables, d'autres dignitaires participent aux réunions et sont membres de la société secrète ou de groupes comme NFAM (organe exécutif), Pa'angop (organe législatif), Kumdji (judiciaire orgue), Kung'nga et Nda'nko (organes de sécurité).

À la mort du chef, les 9 notables sont chargés, en se référant au testament du défunt, de désigner parmi ses fils, l'héritier ou le nouveau chef suprême qui régnera sur le village jusqu'à sa mort.

Il est important de souligner le caractère héréditaire de cette tradition. En effet, aucun membre de société secrète n'est remplaçable de son vivant et, lorsqu'un fils est désigné pour succéder à son parent à la tête de la chefferie pour le chef ou dans un des organes administratifs de la chefferie, il remplit cette fonction à vie.

Les Neufs Notables du Village Batcheu (Nkam Mveu)[4][réf. non conforme][modifier | modifier le code]

  1. FULACK
  2. NZELANGA
  3. NZEBEUDJEU
  4. NZETCHOUAHEU
  5. NZELAMBOU
  6. NZEDJA
  7. NZEHAMALIEU
  8. NZETIENGA
  9. NZEPOUANCHEU

Géographie[modifier | modifier le code]

Batcheu est située dans l'arrondissement de Bafang, département du Haut-Nkam, région de l'Ouest au Cameroun. Contrairement à beaucoup de Villages dans cette localité elle n'est pas enclavée.

Villages limitrophes de Batcheu
Balembo Fongoli Bdoumka
Baboutcha-Nitcheu Batcheu Babouate
Bafang Banka

Personnalités liées au village Batcheu[modifier | modifier le code]

  • Dorge Kouemaha, footballeur
  • Djikeussi Emmanuel, ancien colonel de l'armée camerounaise
  • Kamadeu Raphaël II, lieutenant-colonel 2e région militaire interarmées de l'armée camerounaise[5]
  • Djikeussi Louis (Sor Leudjeu), Cadres de Banque, Président Géneral de la Famille Batcheu du Wouri

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Monument en la mémoire du 11e Chef Supérieur Batcheu, Sa Majesté Ytembe Michel [6]
  1. Répertoire actualisé des villages du Cameroun. Troisième recensement général de la population et de l'habitat du Cameroun, Bureau central des recensements et des études de population, vol. 4, tome 7, 2005 lire en PDF
  2. a et b Sa'Wambe Djikeussi, Le Village Batcheu : Essai d'histoire, Centre d'édition et de production pour l'enseignement et la recherche, (lire en ligne)
  3. Memorandum sur le Village Batcheu, par les neufs notables et les elites du 16 Aout 1985; utilisé lors de la tenue des palables à Baboutcha Nintcheu et presidé par le Préfet Mr ATEBA Isidore. Le proces Verbal est dans les archives des Chefferies Batcheu, Baboutcha Nintcheu et la prefecture du département du Haut-Nkam (Région de l'Ouest du Cameroun)
  4. Memorandum sur le Village Batcheu, par les neufs notables et les elites du 16 Aout 1985
  5. « Décret N° 2005/072 du 26 FEV. 2005 Portant nomination des responsables au Ministère de la Défense », sur www.Cameroun-Info.Net: Le Portail du Cameroun, (consulté le 28 septembre 2016)
  6. Carrefour Batcheu, Monument à la mémoire de Sa Majesté Ytembe Michel, Chef Superieur des Batcheu de 1913 à 1983