Batailles de Stargate SG-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bataille de l'Antarctique[modifier | modifier le code]

Bataille de l'Antarctique

Informations générales
Date 2004
Lieu Antarctique Proposed flag of Antarctica (Graham Bartram).svg
Issue Victoire des Terriens
Belligérants
Flag of the United States.svg États-Unis
Jaffas libres
Jaffas d'Anubis
Commandants
Flag of the United States.svg Général George HammondAnubis
Forces en présence
Prométhée,
17 F-302,
1 tel'tak,
avant-poste des Anciens
ha'taks,
al'keshs,
planeurs de la mort
Pertes
Plusieurs F-302 + 1 porte-avion et plusieurs croiseurs (plus de 2000 morts)flotte détruite (plusieurs milliers de morts)

Notes

Épisode 7x22 La Cité perdue (2/2)

Jack O'Neill est aux commandes d'un tel'tak, il transporte SG-1 et Bra'tac en Antarctique à la recherche d'un avant-poste des Anciens. La flotte d'Anubis en orbite autour de la Terre détecte la présence du vaisseau qui est pris en chasse alors que celui-ci est en vol stationnaire et en train de faire fondre la glace pour utiliser les anneaux de transport. Une autre flotte de vaisseaux arrive à l'opposé mais il s'agit d'un escadron de F-302 sous le commandement de Cameron Mitchell et du Prométhée sous le commandement Général George Hammond, qui se place en protection au-dessus du tel'tak. SG-1 utilise les anneaux de transports du tel'tak pour entrer dans l'avant-poste, O'Neill s'assoit sur le siège de la pièce principale. Cependant, des guerriers Kull débarquent et engagent un combat au sol.

Pendant ce temps, le Prométhée, n'ayant plus le vaisseau cargo à protéger, se dirige droit vers le vaisseau d'Anubis en orbite pour l'éperonner. Au sol, le colonel O'Neill active le siège et dirige des drones vers les soldats et la flotte d'Anubis. Le Prométhée change alors de cap pour éviter le vaisseau et la flotte d'Anubis est détruite.

Bataille de Dakara[modifier | modifier le code]

Bataille de Dakara

Informations générales
Date 2004
Lieu Dakara
Issue Victoire de l'Alliance de la Tau'ri, de la nation Jaffas libres contre les Réplicateurs, dirigés par RepliCarter et les goa'ulds Jaffas d'Anubis et Jaffas de Ba'al
Belligérants
Flag of the United Nations.svg Nations unies
Jaffas libres
Jaffas d'AnubisRéplicateurs
Commandants
Flag of the United Nations.svg Bra'tacAnubisRepliCarter
Forces en présence
ha'taks,
al'keshs,
planeurs de la mort Jaffas libres,
arme de Dakara
Asgards
ha'taks,
al'keshs,
planeurs de la mort de Anubis
Réplicateurs
Pertes
Plusieurs ha'taks,
al'keshs,
planeurs de la mort, Daniel Jackson
flottes détruites ou capturées (plusieurs milliers de morts)flottes détruites

Notes

Épisode 8x17 La Dernière Chance (2/2)

La résistance Jaffa a réussi : Dakara est sous leur contrôle et les dernières poches de soumission à Ba'al ont été supprimées. Pendant ce temps, Thor et Carter essayent le rayon modifié sur un vaisseau isolé, ce qui fonctionne mais une seule fois.

Ba'al, venu aviser Anubis de la prise de Dakara par les Rebelles, se voit ordonner de lancer toute sa flotte à l'offensive sur Dakara, en délaissant les Réplicateurs, et de ne laisser aucun survivant sur la planète.

En route vers la Terre, le vaisseau de Thor est infiltré par des Réplicateurs, et Thor ré-expédie Carter dans le bureau d'O'Neill. Pendant ce temps, la Résistance apprend le retour de Ba'al avec toute sa flotte vers Dakara.

RépliCarter informe Jackson qu'occuper son esprit avec l'image d'Oma lui a permis d'apprendre l'existence du temple de Dakara, qu'elle dit contenir la seule arme pouvant menacer l'armée Réplicateur. Sur Terre, Ba'al apprend à O'Neill l'existence de cette même arme en lui demandant de la faire détruire avant que sa flotte ne prenne possession de la planète. O'Neill demande alors des explications face à cette demande pour le moins saugrenue ; Ba'al lui dit que cette arme peut éliminer non seulement les Réplicateurs mais aussi toute vie dans la Galaxie. Il précise que lui ne s'en servira pas, mais qu'un autre le fera : Anubis.

O'Neill met alors les Carter, père et fille, au courant du message de Ba'al. Ils en concluent qu'Anubis détruisant toute vie avant de repeupler la Galaxie selon ses désirs est tout à fait possible ; il leur faut donc aller sur Dakara et trouver l'arme afin de la détruire et d'être sûr qu'elle le soit. Les Carter y arrivent peu après afin de déchiffrer les glyphes anciens présents sur le temple.

Ba'al contacte les Rebelles pour les menacer, ce à quoi Teal'c répond que s'il les détruit, il devra détruire lui-même l'arme et en rendre compte à Anubis. Contraint, Ba'al suspend l'avancée de sa flotte, mais cela ne semble pas vouloir durer. Pendant ce temps, le colonel Carter réussit à ouvrir le temple contenant l'Arme pouvant détruire toute vie. Elle prévient O'Neill de sa découverte, lequel lui demande de s'assurer de pouvoir la détruire. Jacob demande alors un temps de réflexion, car un écran de contrôle l'informe que le mode de fonctionnement de l'arme ressemble à celui du disrupteur (fragmentation de la cible), et il décide qu'une étude approfondie pourrait se révéler utile. Le colonel prévient alors O'Neill de cette possibilité.

Face à l'attaque de Ba'al, les Rebelles battent en retraite. Ba'al choisit alors de les suivre et de délaisser temporairement la planète pour permettre à ses occupants de détruire l'arme. Quant aux Carter, ils comprennent qu'ils faudra procéder à des réglages de l'engin pour cibler les Réplicateurs uniquement. Ils en arrivent également à la conclusion que, pour éviter de laisser le temps aux Réplicateurs de s'adapter à la nouvelle onde, il faudrait qu'ils y soient exposés tous en même temps, ce qui implique d'ouvrir la Porte de Dakara vers toutes les portes de la Galaxie simultanément afin d'exposer tous les Réplicateurs en une seule fois.

Les Réplicateurs entament l'invasion du SGC. O'Neill ordonne alors la mise en quarantaine de la base, l'évacuation du personnel par les issues de secours et l'activation de l'autodestruction. Celle-ci étant bloquée par les Réplicateurs, une bombe nucléaire est programmée pour détruire le SGC.

La flotte Réplicateur se met en orbite autour de Dakara et attaque immédiatement celle de Ba'al. O'Neill se replie face aux Réplicateurs de Cheyenne Mountain pendant que Teal'c ordonne aux vaisseaux Rebelles d'attaquer la flotte Réplicateur pour ralentir leur marche sur Dakara. La rude bataille en orbite de Dakara amène Teal'c à tenter de fuir ; quant aux hommes d'O'Neill, ils tentent de ralentir l'assaut des Réplicateurs sur la salle de contrôle. Sur Dakara, un vaisseau de débarquement Réplicateur se pose devant le temple. Le faible contingent de Jaffas et Carter défendent alors l'entrée de la salle de l'arme.

Jacob réussit à activer l'arme. La Porte de Dakara s'active vers toutes les autres, y compris celle de la Terre. Au moment où Jackson décède, l'arme tire. Les Réplicateurs sur et autour de Dakara sont alors détruits, ainsi que ceux du SGC. Peu après, le vaisseau de RépliCarter est également détruit.

La rébellion prend de vitesse Ba'al et s'empare de tous les vaisseaux, le sien y compris ; cependant, au moment où Bra'tac proclame que les balles de son P90 tueront bien Ba'al, celui-ci parvient à s'échapper par téléportation.

Carter rend compte de la situation à O'Neill : les Réplicateurs ont été détruits et les Goa'uld vaincus, ce qui assied définitivement la Rébellion Jaffa. Thor a également pu rentrer chez les siens et attend son nouveau corps. Ils s'apprennent mutuellement que, de leurs côtés respectifs, les Réplicateurs se sont figés, ce qui est la marque de Jackson. Ils finissent en se demandant ce qu'il est devenu, n'ayant aucune preuve de sa mort.

Bataille de Tegalus[modifier | modifier le code]

Bataille de Tegalus

Informations générales
Date 2006
Lieu Orbite de Tegalus
Issue Destruction du Prométhée
Belligérants
Flag of the United States.svg États-UnisProtectorat de Rand
Commandants
Flag of the United States.svg Colonel Lionel Pendergast,
Flag of the United States.svg Colonel Cameron Mitchell
Président Nadal (Protectorat de Rand)
Forces en présence
Prométhée,
6 F-302
Satellite ori
Pertes
39 morts à la suite de l'explosion du Prométhéeaucune

Notes

Épisode 9x15 : Ingérence

L'objectif principal du Prométhée est de détruire le satellite que les Oris ont fait fabriquer par le Protectorat de Rand afin que ces derniers puissent s'assurer la victoire sur leurs ennemis de toujours : les Calédoniens. Lorsque le Protectorat détecte le vaisseau terrien, le président Nadal ordonne sa destruction par le satellite.

Le Prométhée, ayant détecté la mise en route du satellite, ouvre alors le feu en lançant une salve de missiles. Néanmoins, le satellite ne subit aucun dégât et tire à son tour une décharge d'énergie qui traverse les boucliers Asgards. Le colonel Mitchell prend alors la tête de la flotte de F-302 qui à leur tour lancent leurs missiles tout aussi inefficaces.

Le satellite tire une seconde fois, le Prométhée est lourdement endommagé, Pendergast tente alors de négocier une reddition. Les F-302 se positionnent entre le vaisseau et le satellite en espérant absorber le tir suivant.

Nadal se dit prêt à accepter une reddition à condition que les prisonniers Daniel Jackson et Jared livrent les noms de leurs complices. Daniel répète qu'ils ne sont pas des espions mais le satellite est prêt à rouvrir le feu. Le président Nadal donne l'ordre de détruire le Prométhée.

À bord, le colonel Pendergast ordonne la téléportation de l'équipage en Calédonie, mais lui reste à bord. Lorsque le troisième tir touche l'appareil, le vaisseau se brise en deux puis explose.

Bataille de la superporte[modifier | modifier le code]

Bataille de la superporte

Informations générales
Date 2006
Lieu Autour de la superporte
Issue Défaite de la coalition anti-Oris
Belligérants
Flag of the United States.svg États-Unis,
Flag of Russia.svg Russie,
Jaffas libres,
Asgards,
Alliance luxienne
Oris
Commandants
Flag of the United States.svg Colonel Paul Emerson,
Flag of Russia.svg Colonel Chekov,
Kvasir (Commandant du vaisseau asgard),
Netan (Chef de l'Alliance luxienne)
Tomin
Forces en présence
Odyssée et Korolev,
11 ha'taks,
1 vaisseau de classe O'Neill
4 vaisseaux oris
Pertes
10 ha'taks, Korolev,
1 vaisseau de classe O'Neill endommagé
Aucune

Notes

Épisode 9x20 La Première Vague

La superporte des Oris s'active : quatre vaisseaux oris la traversent. Après un échange de messages entre les différentes parties, un combat acharné s'engage. Malgré un feu nourri, les vaisseaux oris ne semblent pas subir de dégâts, ce qui n'est pas le cas de ceux de la coalition : plusieurs vaisseaux jaffas sont détruits.

L'arrivée des vaisseaux de l'Alliance luxienne redonne un peu d'espoir, mais un tir ori achève le Korolev qui est détruit. Mitchell parvient à s'en échapper à bord d'un F-302 tandis que Jackson s'enfuit sur un vaisseau ori à l'aide des anneaux de transport. Le vaisseau-mère asgard fuit dans l'hyperespace après avoir subi de lourds dommages.

La défaite est totale : seuls l'Odyssée et un ha'tak de l'alliance sont épargnés par la flotte ori afin qu'ils puissent témoigner de leur puissance[1].

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]