Bataille du détroit de la Sonde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille du détroit de la Sonde
Description de cette image, également commentée ci-après

Plaque commémorative au cimetière militaire d'Arlington (États-Unis).

Informations générales
Date 28 février au 1er mars 1942
Lieu Détroit de la Sonde
Issue Victoire japonaise
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau : Japon Empire du Japon
Commandants
Drapeau du Royaume-Uni Hector Waller
US Naval Jack 48 stars.svg Albert H. Rooks
Drapeau du Japon Kenzaburo Hara
Drapeau du Japon Takeo Kurita
Forces en présence
États-Unis :
1 croiseur
Australie :
1 croiseur léger
Pays-Bas :
1 destroyer
1 croiseur léger,
1 transport d'hydravions,
5 croiseurs,
12 destroyers,
1 mouilleur de mines,
58 navires de transport de troupes
Pertes
1 croiseur coulé
1 croiseur léger coulé
1 destroyer coulé
1071 morts
675 prisonniers
1 mouilleur de mines coulé
4 transports de troupes coulés ou échoués
1 croiseur endommagé
10 morts
37 blessés

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Invasion des Indes orientales néerlandaises
Bornéo (1941-1942) · Manado · Tarakan (1942) · Balikpapan (1942) · Ambon · Makassar · Sumatra · Badung · Timor · Première bataille de la mer de Java · Détroit de la Sonde · Java · Seconde bataille de la mer de Java

Batailles et opérations de la Guerre du Pacifique
Japon : Raid de Doolittle · Bombardements stratégiques sur le Japon · Iwo Jima · Okinawa · Opération Ten-go · Bombardements navals alliés sur le Japon · Bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki · Invasion des îles Kouriles · Reddition du Japon

Pacifique central : Pearl Harbor · Guam (1941) · Wake · Raid sur les îles Gilbert et Marshall · Mer de Corail · Midway · Raid de Makin · Tarawa · Makin · Kwajalein · Eniwetok · Saipan · Mer des Philippines · Guam (1944) · Tinian · Peleliu · Angaur

Pacifique du sud-ouest : Nauru · Invasion des Philippines (1941-1942) · Invasion des Indes orientales néerlandaises · Opérations de l'Axe dans les eaux australiennes · Campagne des îles Salomon · Campagne de Nouvelle-Guinée · Campagne des Philippines · Campagne de Bornéo (1945)

Asie du sud-est : Invasion de l'Indochine (1940) · Guerre franco-thaïlandaise · Invasion de la Thaïlande · Invasion de la Malaisie · Hong Kong · Singapour · Campagne de Birmanie · Raid sur Ceylan · Opération U-Go · Opératio Kita · Indochine (1945) · Détroit de Malacca


Guerre sino-japonaise


Front d'Europe de l’Ouest


Front d'Europe de l’Est


Bataille de l'Atlantique


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Théâtre américain

La bataille du détroit de la Sonde est une bataille navale du théâtre Pacifique de la Seconde Guerre mondiale qui oppose du 28 février au 1er mars 1942 un important convoi de la marine impériale japonaise à deux croiseurs des forces alliées : l’USS Houston pour les États-Unis et l’HMAS Perth pour l’Australie. Les deux croiseurs sont coulés, et plus de 1 000 hommes perdent la vie du côté des alliés. Cette bataille fait partie d'une série d'actions militaires connue sous le nom de bataille de la mer de Java, et qui assoit durablement la puissance navale japonaise.

Le contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : bataille de la mer de Java.

Les forces japonaises s'apprêtent à envahir Java à la fin du mois de février 1942. La force alliée ABDACOM fait route le 27 février à partir de Surabaya pour intercepter la flotte impériale, avec deux croiseurs lourds (dont le USS Houston), trois croiseurs légers (dont le HMAS Perth) et neuf destroyers. Les deux formations se font face en mer de Java, et les forces alliées subissent une lourde défaite ; le Houston et le Perth parviennent toutefois à s'échapper et se réfugient à Tanjung Priok, port de Batavia, le 28 février.

La bataille[modifier | modifier le code]

Au soir du 28 février, les deux navires reçoivent ordre d'appareiller vers Tjilatjap, sur la côte sud de Java, accompagnés du destroyer néerlandais HNLMS Evertsen. Toutefois, celui-ci n'est pas prêt et ne prend la suite du convoi qu'une heure plus tard.

Les navires alliés sont rapidement repérés dans le détroit de la Sonde par le convoi de débarquement de la 16e armée japonaise, qui engage le combat au milieu de la nuit.

Au terme d'une violente bataille, les deux croiseurs sont coulés. Deux navires de transport de troupes et un mouilleur de mines japonais sont également coulés, mais par des tirs amis, ainsi que deux autres navires de transport qui sont toutefois remis à flot ultérieurement. Le général Imamura, qui est à bord d'un de ces deux transporteurs, est jeté à la mer mais a finalement la vie sauve.

Bilan[modifier | modifier le code]

696 hommes sont tués à bord du Houston, et 368 sont sauvés ; 375 autres sont tués à bord du Perth pour 307 sauvés. Les deux commandants perdent la vie. Du côté japonais, 10 hommes sont tués.

L’Eversten, arrivé tardivement sur les lieux, tente d'éviter le contact et de contourner le théâtre des opérations ; néanmoins il ne peut échapper aux destroyers japonais qui défendent le sud de la baie de Banten ; son commandant choisit finalement de l'échouer sur la côte. La plus grande partie de l'équipage est capturée entre le 9 et le 10 mars 1942.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]