Bataille du Boulou (1793)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bataille du Boulou
Description de cette image, également commentée ci-après
Le Général Antonio Ricardos vainqueur de la bataille
Informations générales
Date nuit du 14 au 15 octobre 1793
Lieu Le Boulou
(Pyrénées-Orientales)
Issue victoire espagnole
Belligérants
Drapeau de la France République françaiseDrapeau de l'Espagne Royaume d'Espagne
Drapeau du Royaume du Portugal Royaume de Portugal
Commandants
Louis-Marie TurreauAntonio Ricardos

Première Coalition

Batailles

Coordonnées 42° 31′ 29″ nord, 2° 49′ 51″ est
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales
(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Bataille du Boulou
Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon
(Voir situation sur carte : Languedoc-Roussillon)
Bataille du Boulou
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Bataille du Boulou

La bataille du Boulou de 1793, ou 1re bataille du Boulou, eut lieu lors de la guerre du Roussillon pendant les guerres de la Révolution française de la Première Coalition du 13 au 15 octobre 1793[1] qui se termine par une victoire espagnole.

Le Général Antonio Ricardos de l'armée espagnole établit alors son quartier général à Trouillas. Le 13 octobre 1793 à 22 heures, Louis Marie Turreau de l’État-major de l'Armée des Pyrénées-Orientales se lance dans la bataille du Boulou avec 22 000 hommes. Son armée sera décimée au lieu dit "le pla del rey" après de sanglants combats.

Cette 1re bataille a longtemps été classée « secret défense » par la France, qui préférait ne parler que de la 2e bataille. D'où une certaine « opacité » et l'impossibilité de connaître le nombre exact de victimes.

Cette deuxième Bataille du Boulou (1794) verra la victoire française l'année suivante.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • France militaire : histoire des armées françaises de terre et de mer de 1792 à 1833 ; A Hugo ; Paris : Calmann-Lévy, 1907. (OCLC 67599571)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Gabriel Michaud, Biographie universelle, Michaud, (présentation en ligne)