Bataille des Dardanelles (1657)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bataille des Dardanelles (1657)

Informations générales
Date -
Lieu Dardanelles
Issue Les alliés rompent le combat
Belligérants
Drapeau de la République de Venise République de Venise
Drapeau des chevaliers hospitaliers Hospitaliers
Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman
Commandants
Lazzaro Mocenigo (it), tuéTopal Mehmet pacha
Coordonnées 40° 12′ nord, 26° 24′ est

La bataille des Dardanelles est une bataille navale livrée du au pendant la guerre de Candie. Elle oppose dans le détroit des Dardanelles, une flotte ottomane d'une part à une flotte vénitienne, hospitalière et pontificale, d'autre part.

Pendant les deux premiers jours de combat, la bataille tourne à l'avantage des alliés, commandés par l'amiral Lazzaro Mocenigo (it), qui détruisent ou endommagent une vingtaine de bâtiments ennemis [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les 600 plus grandes batailles navales de l'histoire, page 223

Sources[modifier | modifier le code]

  • Özkan Bardakci et François Pugnière (préf. Robert Sauzet), La dernière croisade : les français et la guerre de Candie, 1669, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Histoire », , 182 p. (ISBN 978-2-7535-0642-8, lire en ligne)
  • (en) Helmut Pemsel, A history of war at sea : an atlas and chronology of conflict at sea from earliest times to the present, Annapolis, Naval Institute Press, , 176 p. (ISBN 978-0-87021-803-3)
  • (en) Gregory Hanlon, The twilight of a military tradition : Italian aristocrats and European conflicts, 1560-1800, Londres, UCL Press, , 371 p. (ISBN 978-1-85728-703-5 et 978-1-857-28704-2)
  • Guy Moing, Les 600 plus grandes batailles navales de l'histoire, Rennes, Marines, , 619 p. (ISBN 978-2-35743-077-8, écouter en ligne)
  • (it) Francesco Valori, Dizionario delle battaglie, Cas Editrice Ceshina, Varese-Milano, 1968
  • Daniel Panzac, La marine ottomane : de l'apogée à la chute de l'Empire, 1572-1923, Paris, CNRS éd, , 537 p. (ISBN 978-2-271-06799-9)