Bataille de Zouerate (août 1977)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Zouerate.
Bataille de Zouerate (août 1977)

Informations générales
Date
Lieu Zouerate, Mauritanie
Issue Victoire marocco-mauritanienne
Belligérants
Drapeau du Sahara occidental RASDDrapeau de la Mauritanie Mauritanie
Drapeau du Maroc Maroc
Commandants
Drapeau de la Mauritanie Ahmed Ould Bouceif
Drapeau de la Mauritanie Cheikh Sid'Ahmed Ould Babamine
Forces en présence
Drapeau du Sahara occidental
Des centaines d'hommes
40[1] à 60 véhicules[2]
Drapeau de la Mauritanie
Inconnues
Drapeau du Maroc
Au moins 600 hommes[3]
Pertes
Drapeau du Sahara occidental
17 tués[1]
Drapeau de la Mauritanie
4 tués
14 blessés[1]
Drapeau du Maroc
Aucunes pertes

Guerre du Sahara occidental

Batailles

Coordonnées 22° 41′ 00″ nord, 12° 28′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Mauritanie

(Voir situation sur carte : Mauritanie)
Bataille de Zouerate (août 1977)

La bataille de Zouérate a lieu le . Les forces du Front Polisario attaquent la cité minière de Zouerate en Mauritanie. Les troupes mauritaniennes et marocaines repoussent les assaillants.

Contexte[modifier | modifier le code]

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le , la garnison marocaine présente à Zouerate depuis le pour protéger le poumon économique de la Mauritanie, dans la cadre d'une convention d'assistance mutuelle, effectue des tirs d'essai, et envoie sans le savoir des obus sur des polisariens se cachant aux environs de la ville. Se croyant découvert[4], une colonne de 40 à 60 véhicules déclenche la bataille et attaque un poste de protection situé à une vingtaine de kilomètres au nord de Zouerate. Les combattants polisariens sont repoussés par les forces mauritaniennes et marocaines, et subissent de lourdes pertes[1].

Bilan et conséquences[modifier | modifier le code]

D'après Nouakchott, 4 soldats mauritaniens ont été tués et 14 autres ont été blessés tandis que 17 combattants du Polisario ont été tués[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Des combats meurtriers auraient opposé les troupes mauritaniennes au Front Polisario », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « La malheureuse guerre : La bataille de Zouerate », Adrar-info.net,‎ (lire en ligne)
  3. « Des troupes marocaines sont acheminées sur Zouerate », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. Michel Bole-Richard, « Le travail continue à Zouérate défendue par des soldats marocains et mauritaniens », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]