Bataille de Yaaroubiyé (2014)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Yaaroubiyé.
Bataille de Yaaroubiyé

Informations générales
Date
Lieu Yaaroubiyé
Issue Victoire du PYD
Belligérants
Flag of Rojava.svg PYD Flag of al-Sanadid Forces.svg Jaych al-KaramaDrapeau de l'État islamique État islamique
Forces en présence
inconnuesinconnues
Pertes
36 morts au moins[1],[2]40 morts au moins[1],[2],[3],[4]

Guerre civile syrienne

Coordonnées 36° 48′ 42″ nord, 42° 03′ 59″ est

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Bataille de Yaaroubiyé

La bataille Yaaroubiyé a lieu lors de la guerre civile syrienne.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le 27 septembre, peu après le début de la bataille de Kobané, les forces de l'État islamique attaquent la ville de Yaaroubiyé (en), située à la frontière irakienne, et contrôlée par les Kurdes des YPG et les Arabes chammar de Jaych al-Karama[5],[6]. Les djihadistes s'emparent de trois villages le 27 septembre[5] et en contrôlent un quatrième le 29 septembre[7].

Située de l'autre côté de la frontière, à deux kilomètres de Yaaroubiyé, la ville irakienne de Rabia est reprise le 30 septembre par les peshmergas, après des combats ayant fait au moins 12 morts chez les djihadistes. Seule une dizaine d'hommes de l'EI résiste quelque temps dans une clinique malgré des frappes de l'aviation britannique contre ce bâtiment[8],[9],[10],[11].

Les pertes[modifier | modifier le code]

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les 27 et 28 septembre au moins 14 combattants des YPG et 17 de Jaych al-Karama sont tués par les djihadistes et certains d'entre-eux sont décapités[1],[7]. L'État islamique compte pour sa part au moins onze tués dans ses rangs[1],[7]. L'OSDH recense encore au moins cinq combattants arabo-kurdes et neuf djihadistes tués le 30 septembre[2], 18 djihadistes tués le 1er octobre[3] et deux hommes de l'EI tués le 2 octobre[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Syrie: les jihadistes de l'EI aux portes de la ville kurde d'Aïn al-Arab, AFP, 29 septembre 2014.
  2. a b et c Final death toll for Tuesday 30/09/2014, approximately 182 people killed in Syria., OSDH, 1er octobre 2014.
  3. a et b Final death toll for Wednesday 01/10/2014, approximately 221 people killed in Syria., OSDH, 2 octobre 2014.
  4. a et b Al Hasaka Province: 2 Syrian combatants from IS were killed in clashes with YPG fighters and al Karamah Army that is affiliated to the governor of al Jazira Province Hamid Daham al Hadi al Jarba in the countryside of al Ya’robeyyi city., OSDH, 2 octobre 2014.
  5. a et b Coalition warplanes kill 6 civilians in al-Hasakah countryside, OSDH, 27 septembre 2014.
  6. Al Hasaka Province: Violent clashes took place between IS fighters and YPG supported by al Karama Army that affiliate to the governor of al Jazira province “ Hmaydi Daham al Hadi” in the countryside of al Ya’robeyyi ( Tal Kojar) near the Iraqi- Syrian border, information reported that IS advanced in the area. OSDH, 27 septembre 2014.
  7. a b et c Al Hasaka Province: 31 fighters from YPG and al Karamah Army affiliated to the governor of al Jazira Province “ Hamidi Daham al Hadi al Jarba” were killed, including 14 fighters from YPG, in clashes with IS fighters on the Syrian- Iraqi border in al Ya’robeyyi yesterday and day before yesterday, where the clashes ended by IS control over 4 villages and farmlands in the area, as well as the clashes between the two parties left 11 dead fighters from IS., OSDH, 29 septembre 2014.
  8. Irak: les troupes kurdes lancent une offensive contre l'EI sur trois fronts, AFP, 30 septembre 2014.
  9. Irak: des djihadistes assiégés dans une clinique, Le Figaro avec AFP 1er octobre 2014.
  10. [vidéo] VIDEO. Bataille stratégique entre Kurdes et jihadistes à Rabia, dans le nord de l'Irak, France info, 2 octobre 2014.
  11. Les Kurdes reprennent du terrain aux djihadistes en Irak, Reuters, 30 septembre 2014.