Bataille de Wilhelmsthal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Wilhelmsthal
Description de l'image Schlacht bei Wilhelmsthal-1762.png.
Informations générales
Date
Lieu Château de Wilhelmsthal près de Calden, au Nord-Ouest de l'Allemagne
Issue Victoire des Coalisés
Belligérants
Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse
Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Drapeau de l'Électorat de Hanovre Électorat de Hanovre
Armes de Brunswick-Lunebourg Duché de Brunswick-Lunebourg
Drapeau de Hesse-Cassel Hesse-Cassel
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Commandants
Ferdinand de Brunswick-Lunebourg
Marquis de Granby
Friedrich von Spörcken (de)
Maréchal d'Estrées
Maréchal de Soubise
Forces en présence
50 000 hommes 70 000 hommes
Pertes
702 hommes < à 1 500 hommes

Guerre de Sept Ans

Batailles

Europe

Minorque (navale) (1756) · Pirna (1756) · Lobositz (1756) · Reichenberg (1757) · Prague (1757) · Kolin (1757) · Hastenbeck (1757) · Gross-Jägersdorf (1757) · Moys (1757) · Rochefort (1757) · Rossbach (1757) · Breslau (1757) · Leuthen (1757) · Carthagène (navale) (1758) · Olomouc (1758) · Saint-Malo (1758) · Rheinberg (1758) · Krefeld (1758) · Domstadl (1758) · Cherbourg (1758) · Zorndorf (1758) · Saint-Cast (1758) · Tornow (1758) · Lutzelberg (1758) · Hochkirch (1758) · Bergen (1759) · Kay (1759) · Minden (1759) · Kunersdorf (1759) · Neuwarp (navale) (1759) · Hoyerswerda (1759) · Baie de Quiberon (navale) (1759) · Maxen (1759) · Meissen (1759) · Landshut (1760) · Emsdorf (1760) · Warburg (1760) · Dresde (1760) · Glatz (1760) · Legnica (1760) · Rhadern (1760) · Berlin (1760) · Kloster Kampen (1760) · Torgau (1760) · Belle-Île (1761) · Langensalza (1761) · Cassel (1761) · Grünberg (1761) · Villinghausen (1761) · Ölper (1761) · Kolberg (1761) · Wilhelmsthal (1762) · Burkersdorf (1762) · Lutzelberg (1762) · Almeida (1762) · Valencia de Alcántara (1762) · Nauheim (1762) · Vila Velha de Ródão (1762) · Cassel (1762) · Freiberg (1762)


Amérique du Nord
Guerre de la Conquête (1754-1763)

Jumonville Glen (1754) · Fort Necessity (1754) · Fort Beauséjour (1755) · 8 juin 1755 · Monongahela (1755) · Petitcoudiac (1755) · Lac George (1755) · Fort Bull (1756) · Fort Oswego (1756) · Kittanning (1756) · En raquettes (1757) · Pointe du Jour du Sabbat (1757) · Fort William Henry (1757) · Flatts allemands (1757) · Lac Saint-Sacrement (1758) · Louisbourg (1758) · Le Cran (1758) · Fort Carillon (1758) · Fort Frontenac (1758) · Fort Duquesne (1758) · Fort Ligonier (1758) · Québec (1759) · Fort Niagara (1759) · Beauport (1759) · Plaines d'Abraham (1759) · Sainte-Foy (1760) · Neuville (1760) · Ristigouche (navale) (1760) · Mille-Îles (1760) · Signal Hill (1762)


Antilles

Cap-Français (1757) · Martinique (1759) · Guadeloupe (1759) · Dominique (1761) · Martinique (1762) · Cuba (1762)


Asie
Troisième guerre carnatique (1757-1763)

Chandernagor (1757) · Plassey (1757) · Gondelour (1758) · Negapatam (navale) (1758) · Condore (1758) · Madras (1758) · Pondichéry (navale) (1759) · Masulipatam (1759) · Chinsurah (1758) · Wandiwash (1760) · Pondichéry (1760) · Manille (1762)


Afrique de l'Ouest
Saint-Louis (1758) · Gorée (1758) · Gambie
Coordonnées 51° 25′ 00″ N 9° 24′ 00″ E / 51.4166667, 9.451° 25′ 00″ Nord 9° 24′ 00″ Est / 51.4166667, 9.4

Géolocalisation sur la carte : Hesse

(Voir situation sur carte : Hesse)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Wilhelmsthal.

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Wilhelmsthal.

La bataille de Wilhelmsthal près de Cassel oppose, le , une coalition comportant des forces de l'Angleterre, du Royaume de Prusse, de l'électorat de Hanovre, du Brunswick et de la Hesse-Cassel aux armées du Royaume de France pendant la guerre de Sept Ans. Les troupes françaises, commandées par les maréchaux d'Estrées et de Soubise, tentent une fois de plus de marcher sur la ville de Hanovre. Les forces de la coalition opèrent sur le flanc des Français qui subissent une défaite cuisante, perdant 3 600 soldats, dont 2 700 prisonniers, contre 700 pour les coalisés. Selon un militaire français contemporain, Antoine-Rigobert Mopinot de La Chapotte, on voit « dix-neuf compagnies de grenadiers de France et six de grenadiers royaux, ayant à leur tête l'élite de la noblesse française, une fourmilière de colonels, [mettre] bas les armes dans un bois sans connaître ni le nombre ni la qualité des troupes qui les attaquaient, ou plutôt qui les allaient attaquer ». Après cet échec, les Français perdent l'initiative en Allemagne : ils s'enferment dans Cassel où ils seront assiégés et forcés à la capitulation en novembre 1762[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Edmond Dziembowski, La guerre de Sept Ans (1756-1763), Perrin, 2015