Bataille de Volano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Volano

Informations générales
Date
Lieu Volano
Issue Indécise
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire françaisDrapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Commandants
Louis Baraguey d'HilliersJean-Gabriel du Chasteler
• Franz Fenner von Fenneberg
Andreas Hofer
Forces en présence
10 000 hommes[1]10 000 à 15 000 hommes[1]
Pertes
300 morts, blessés ou prisonniers[2]600 morts, blessés ou prisonniers[2]

Rébellion du Tyrol

Batailles

Coordonnées 45° 55′ 00″ nord, 11° 04′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige

(Voir situation sur carte : Trentin-Haut-Adige)
Bataille de Volano

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Bataille de Volano

La bataille de Volano se déroula lors de la rébellion tyrolienne de 1809.

La bataille[modifier | modifier le code]

Le général Baraguey d'Hilliers occupait Trente avec 10 000 hommes mais la défaite de Beauharnais à la bataille de Sacile en Italie le force à se replier. Les Autrichiens commandés par le lieutenant-général Jean-Gabriel du Chasteler, épaulés par les insurgés tyroliens menés par Andreas Hofer rattrapent les Français à Volano[1].

Le combat s'engage près du village de Caliano mais les attaques autrichiennes sont repoussées à Volano, les Français reprennent Caliano, qu'ils abandonnent cependant au soir. Les pertes autrichiennes sont de 600 hommes, tués, blessés ou prisonniers, celles des Français sont moitié moins importantes[2].

Les Français poursuivent leur retraite et quittent le Tyrol, le , les Autrichiens prennent Rovereto, contrôlant ainsi tout le sud du Tyrol[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]