Bataille de Turnhout (1597)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Turnhout.
Bataille de Turnhout
Description de cette image, également commentée ci-après

La Bataille de Turnhout par Jan Luyken

Informations générales
Date 24 janvier 1597
Lieu près de Turnhout, Belgique
Issue Victoire hollandaise
Belligérants
Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies
Flag of England.svg Royaume d'Angleterre
Drapeau de l'Espagne Monarchie espagnole
Commandants
Maurice de Nassau
Francis Vere
Jean de Rie de Varas
Forces en présence
6 000 fantassins
800 cavaliers[1]
4 000 fantassins
500 cavaliers[1]
Pertes
faibles 2 000 morts ou blessés
500 prisonniers[2]

Guerre de Quatre-Vingts Ans

Batailles

Oosterweel · Valenciennes · Rheindalen · Heiligerlee · Jemmingen · Jodoigne · Brielle · 1er Flessingue · Malines · Goes · Mons · Haarlem · 2e Flessingue · Borsele · Zuiderzee · Alkmaar · Leyde · Reimerswaal · Mook · Lillo · Zierikzee · 1er Anvers · 1er Bréda · Gembloux · Rijmenam · 1er Deventer · Maastricht · 2e Bréda · Açores · 2e Anvers · 3e Anvers · Boksum · Zutphen · 1er Bergen op Zoom · Gravelines · 3e Bréda · 2e Deventer · 1er Groenlo · 2e Groenlo · Turnhout · Nieuport · Ostende · L'Écluse · 3e Groenlo · Saint-Vincent (1606) · Gibraltar · Saint-Vincent (1621) · 2e Bergen op Zoom · 4e Bréda · 4e Groenlo · Matanzas · Bois-le-Duc · Abrolhos · Slaak · Maastricht · 5e Bréda · Cabañas · Kallo · Les Downs · Saint-Vincent (1641) · Hulst · Cavite

La bataille de Turnhout est un épisode de la Guerre de Quatre-Vingts Ans qui se déroula le 24 janvier 1597 près de la ville de Turnhout, entre une armée hollandaise commandée par Maurice de Nassau et une armée espagnole commandée par Jean de Rie de Varas et se termina par la victoire des hollandais.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Turnhout, bien que dépourvue de fortifications, est d'une grande importance stratégique et une garnison espagnole d'une importance conséquente, environ 4 500 hommes, y tient garnison. Le 22 janvier 1597, Maurice de Nassau réunit à 40 kilomètres au nord de Turnhout une armée de plus de 6 000 hommes, comprenant des troupes anglaises et écossaises.

Varas, le commandant espagnol, ayant reçu des estimations exagérées sur l'importance de l'armée hollandaise, décide de se retirer de Turnhout dans la nuit du 23 au 24 janvier mais ce mouvement est surpris par les hollandais et Maurice de Nassau donne l'ordre à sa cavalerie de poursuivre les espagnols. Les reîtres hollandais dispersent aisément la cavalerie espagnole, plus légère, et s'attaque ensuite aux fantassins qui, démoralisés et voyant apparaître l'infanterie ennemie, rompent les rangs et prennent la fuite. Seule une petite partie des troupes espagnoles tente de résister mais elle est facilement vaincue et Varas lui-même est tué.

Maurice de Nassau renonce à poursuivre les fuyards et occupe Turnhout mais doit l'abandonner quelques jours plus tard devant l'arrivée d'une armée espagnole envoyée par Albert d'Autriche. Néanmoins, cette victoire a un grand retentissement dans les milieux militaires de l'époque car elle démontre la supériorité des reîtres, apparus très récemment, sur la cavalerie traditionnelle et l'inefficacité des piquiers contre eux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Van der Hoeven p.71
  2. Weigley p.13

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marco Van der Hoeven, Exercise of Arms: Warfare in the Netherlands, 1568-1648, 1997
  • Russell Frank Weigley, The Age of Battles: The Quest for Decisive Warfare from Breitenfeld to Waterloo, 2004
  • Francis Vere, Commentaries of the Divers Pieces of Service (1657; réimprimé in English Garner d'Arber, 1883).
  • Isaac Commelinus, Histoire de la Vie & Actes Memorables de Frederic Henry de Nassau, Prince d'Orange [« Wilhelm en Maurits van Nassau, prinse van Orangien, haer leven en bedrijf »], vol. 2, Amsterdam, Vve Jodocus Janssonius, (réimpr. 1656), 33 pl. + 360 p., in-folio