Bataille de Turbigo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bataille de Turbigo
Description de cette image, également commentée ci-après
Le second corps d'armée franchissant le Tessin à Turbigo
Informations générales
Date
Lieu Turbigo
Issue Victoire franco-savoyarde
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire français
Drapeau du Royaume de Sardaigne Royaume de Sardaigne
Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Commandants
Patrice de Mac Mahon
Pertes
8 morts
42 blessés

Deuxième guerre d'indépendance italienne

Batailles

Coordonnées 45° 18′ 44″ nord, 8° 32′ 46″ est

La bataille de Turbigo est un épisode de la seconde guerre d'indépendance italienne. Elle se déroule le 3 juin 1859 à Turbigo.

Le 2 juin, la division de voltigeurs de la Garde du général Camou atteint Turbigo, suivi du IIe corps d'armée du général Mac Mahon le jour suivant. Le reste de l'armée se concentre autour du Novara. Le village de Turbigo est inoccupé, mais dénué de pont. Les sapeurs du général Camou travaillent toute la nuit pour construire un pont sur le Tessin qui sera finalement effectif le 3 juin à l'aube, couvert par cinq batteries de six canons. Le IIe corps d'armée de Mac Mahon traverse le ponton de Turbigo pour consolider la tête de pont. Il continue en direction du village de Robecchetto, où le 1er régiment de tirailleurs algériens s'illustre en pourchassant une colonne autrichienne explorant tardivement le secteur au nord de Magenta. Robecchetto est aux mains des Français à 14h30. Les trois divisions de Mac Mahon bivouaquent autour de Turbigo, prêtes à s'élancer le long de la rive gauche du Tessin le lendemain matin[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard Brooks, Solferino, 1859 : the battle that won Italy its independence, Oxford, Osprey, coll. « Campaign » (no 207), , 96 p. (ISBN 978-1-846-03385-8 et 978-1-846-03874-7).

Notes et références[modifier | modifier le code]