Bataille de Sablat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Sablat
Description de cette image, également commentée ci-après
Abraham Hogenberg, 1630.
Informations générales
Date
Lieu Sablat (Záblatí), près de Prachatice en Bohême
Issue

Victoire catholique

Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Belligérants
Drapeau de la Bohême Royaume de BohêmeDrapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Commandants
Ernst von MansfeldComte de Bucquoy
Forces en présence
.
Pertes
1 500 hommes

Guerre de Trente Ans

Batailles

Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 48° 59′ 17″ nord, 13° 56′ 35″ est

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

(Voir situation sur carte : République tchèque)
Bataille de Sablat

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Bataille de Sablat

La bataille de Sablat eut lieu le à Sablat (aujourd'hui Záblatí u Prachatic), à environ à 6 km à l'ouest de Prachatice, en Bohême. Ce fut un des premiers combats armés de la guerre de Trente Ans.

La bataille[modifier | modifier le code]

Cette bataille opposa l'armée protestante, dont le commandement était assuré par Ernst von Mansfeld, à l'armée catholique du Saint-Empire commandée par Bucquoy, et se termina par la victoire de cette dernière.

Bucquoy força von Mansfeld à combattre alors que celui-ci était en route vers Budweis. Mansfeld fut sévèrement défait et perdit au moins 1 500 hommes, ainsi que tout son matériel. À la suite de cet événement, les Tchèques durent abandonner le siège de Budweis. Mansfeld resta par la suite inactif pendant un certain temps (il ne prit pas part à la bataille de la Montagne Blanche), et alla par la suite jusqu'à proposer ses services à l'empereur.

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • (en) Geoffrey Parker, The Thirty Years' War, (London/New York: Routledge, 1984. (ISBN 0-415-02534-6)). 340 pages.