Bataille de Platte Bridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Platte Bridge
Informations générales
Date 26 juillet 1865
Lieu Wyoming
Issue Victoire amérindienne
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis Lakotas
Cheyennes
Arapahos
Commandants
Maj. Martin Anderson
Capt. Adam Smith Leib
Lt. Caspar Collins
Sgt. Amos Custard
Young Man Afraid Of His Horses
Red Cloud
Roman Nose
Crazy Horse
Dull Knife
Forces en présence
150 soldats, quelques civils et des scouts Shoshones Entre 2000 et 3000
Pertes
29 tués
10 blessés sérieux
entre 8 et 60 tués
Guerres indiennes

La bataille de Platte Bridge, qui eut lieu le 26 juillet 1865 est l'aboutissement d'une offensive des Lakotas, Sioux et Cheyennes contre l'armée des États-Unis.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Les tribus des Indiens des Plaines avaient été indignés par le Massacre de Sand Creek dans le Territoire du Colorado, perpétré par Chivington. Aussi en 1865 l'hostilité des Indiens éclata dans les Plaines. En réponse les troupes de l'Armée de l'Union ainsi que le 3e régiment des Volontaires de l'Infanterie U.S. stationnèrent à Platte Bridge et sur d'autres sites le long de la piste. En juillet 1865 les tribus Cheyennes conduites par Dull Knife, et Sioux conduites par Red Cloud, décidèrent d'éliminer Platte Bridge Station, les petites casernes alentour, ainsi que leurs habitants. Plus tard le 26 juillet 1865 un convoi avec 23 hommes sous le commandement du sergent Amos Custard transitant de Sweetwater Station vers l'est à Platte Bridge Station fut anéanti, 22 convoyeurs furent tués, un seul réussi à s'échapper en traversant la Platte River à la nage.

Le lieutenant Caspar Collins avec un petit détachement de soldats fut envoyé de Platte Bridge Station pour essayer d'atteindre le wagon afin de l'escorter jusqu'à la caserne. Mais au moment de traverser le pont vers le nord ils furent assaillis par les Sioux et les Cheyennes. Le lieutenant Collins et plusieurs de ses hommes furent tués. Platte Bridge Station fut rebaptisée Fort Caspar.

Liens externes[modifier | modifier le code]