Bataille de Négapatam (1782)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Négapatam.
Bataille de Négapatam
Description de cette image, également commentée ci-après

La Bataille de Négapatam, peinture de Dominique Serres, 1786.

Informations générales
Date
Lieu Golfe du Bengale
Issue Indécise
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Commandants
Pierre André de Suffren Edward Hughes
Forces en présence
11 navires de ligne 11 navires de ligne
Pertes
178 morts
601 blessés
77 morts
233 blessés

Guerre franco-anglaise (1778-1783)

Batailles

Coordonnées 10° 46′ 41″ nord, 79° 51′ 58″ est

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Bataille de Négapatam

La bataille de Négapatam a lieu le durant la guerre d'indépendance des États-Unis (1775-1782). Il s'agit d'un affrontement naval entre les onze vaisseaux de la Marine royale française, menés par le bailli de Suffren, et les onze vaisseaux britanniques, de Hughes, dans l'océan Indien au large de la colonie néerlandaise de Negapatam, sur la côte du Tamil Nadu, dans le sud de l'Inde.

Une bataille navale mais aussi terrestre[modifier | modifier le code]

Suffren embarque la 3e légion de volontaires étrangers de la Marine, la poignée de volontaires de l'île Bourbon et un détachement du régiment d'Austrasie. M. de l'Espinassy dirige l'artillerie. Ces troupes et cette artillerie contribuent à la victoire de Suffren sur mer, en face de Negapatam.

Les flottes en présence[modifier | modifier le code]

Royaume de France[modifier | modifier le code]

Royaume de Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Pierre André de Suffren a 779 hommes hors de combat (morts ou blessés), les Britanniques 309 seulement[1]. Le 7 juillet, il appareille pour Gondelour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives nationales d'outre-mer, Colonies, C4/58.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]