Bataille de Mostertshoek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Mostertshoek
Informations générales
Date 3 -
Lieu Reddersburg, État libre d'Orange
Issue Victoire des Boers
Belligérants
Drapeau de l'Empire britannique Empire britannique État libre d'Orange État libre d'Orange
Transvaal République sud-africaine du Transvaal
Commandants
William John McWhinnie Christiaan De Wet
Forces en présence
600 hommes[1] 1 500 hommes[1]
Pertes
10 morts
35 blessés
581 prisonniers[1]
3 morts
3 blessés[1]
Seconde Guerre des Boers
Batailles
Raid Jameson (décembre 1895 · janvier 1896)

Doornkop


Front ouest (octobre 1899 - juin 1900)
Kraaipan · Belmont · Graspan · Modder River · Stormberg · Magersfontein · Kimberley · Paardeberg · Poplar Grove · Driefontein · Sand River · Mafeking · Doornkop · Biddulphsberg · Lindley · Diamond Hill


Front est (octobre 1899 - août 1900)
Talana Hill · Elandslaagte · Rietfontein · Bataille de Ladysmith · Colenso · Spion Kop · Vaal Krantz · Siège de Ladysmith · Libération de Ladysmith · Bergendal


Raids et guérillas (mars 1900 - mai 1902)
Sanna's Post · Mostertshoek · Jammerbergdrift · Roodewal · Bothaville · Leliefontein · Nooitgedacht · Vlakfontein · Groenkloof · Elands River · Bloedrivier Poort · Bakenlaagte · Groenkop · Tweebosch · Rooiwal

Coordonnées 29° 39′ S 26° 10′ E / -29.65, 26.1666666729° 39′ Sud 26° 10′ Est / -29.65, 26.16666667

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Mostertshoek.

La Bataille de Mostertshoek (ou parfois bataille de Reddersburg) fut un affrontement tenu au cours de la deuxième Guerre des Boers (1899-1902) entre l'Empire britannique et les Boers des deux républiques indépendantes de l'Etat libre d'Orange et du Transvaal[2].

Rétroactes[modifier | modifier le code]

Face à la prise de Bloemfontein par les Britanniques le , les Boers se réunirent le 17 mars en un Kriegsraat (Conseil de guerre) dans les environs de Kroonstad, et décidèrent d'une nouvelle stratégie contre les britanniques, faites de raids et guérillas. Compte tenu des effectifs respectifs et de l'équipement des deux armées en présence, une guerre régulière était en effet devenu impossible pour les Boers.

Les Boers inaugurèrent cette stratégie par la victoire de Sanna's Post obtenue le par le Général Christiaan De Wet.

La bataille[modifier | modifier le code]

De Wet et ses 2 000 hommes attaquèrent une colonne britannique de la Royal Irish Rifles à proximité de Reddersburg (en) le 3 avril. Les forces Boers en surnombre emportèrent la victoire sans difficulté, et obtinrent la reddition britannique le lendemain.

Confirmant Sanna's Post, les Boers poursuivirent cette forme de guerre pendant deux années.

Pour les Britanniques, et en premier pour leur commandant en chef, Lord Roberts, il s'agissait d'une cuisante confirmation que la guerre ne prendrait pas fin avec les prises des capitales Boers.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d André Wessels, The Anglo-Boer War 1889-1902: White Man's War, Black Man's War, Traumatic War, 2011, p. 52. lire sur google livres
  2. Thomas Pankenham, The Boer War (Random House, 1979) p. 417