Bataille de Marea (2015)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Marea
Description de cette image, également commentée ci-après
Rebelles des Kataeb Thuwar al-Cham, près du village de Tlalin, le 29 août 2015.
Informations générales
Date 8 août – début septembre 2015
Lieu Marea
Issue Indécise
Belligérants
Flag of Syria 2011, observed.svg Armée syrienne libre

Flag of Ahrar ash-Sham.svg Ahrar al-Cham
Al-Liwaa.svg Kataeb Thuwar al-Cham
Seal of Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve.svg Coalition

Drapeau de l'État islamique État islamique
Forces en présence
~ 5 000 hommes[1]inconnues
Pertes
195 morts au moins[2]134 morts au moins[2]

Guerre civile syrienne

Coordonnées 36° 28′ 58″ nord, 37° 11′ 42″ est

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Bataille de Marea

La première bataille de Marea a lieu lors de la guerre civile syrienne.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le 8 août 2015, l'État islamique attaque les villages de Om Hosh, Tlalin, Om al-Qora et Souran, près de Marea. Des frappes sont menées par l'aviation américaine, mais le village de Oum Hosh est pris par les djihadistes. Selon l'OSDH, l'EI mène deux attaques-suicides et 10 de ses hommes sont tués, tandis que les pertes rebelles sont de 37 morts et 20 disparus[3],[4],[5],[6].

Mais après l'attentat de Suruç, les États-Unis et la Turquie s'accordent pour mettre en place une « zone protégée » au nord d'Alep, près de la frontière turque, soit dans la zone théâtre des combats entre l'État islamique et les rebelles[7]. Pour protester contre ce projet, le Front al-Nosra annonce le 9 août qu'il retire ses forces de cette zone[8]. En revanche, le groupe Ahrar al-Cham annonce le 11 août qu'il soutient le projet et qualifie notamment la Turquie de « plus important allié de la révolution »[9].

De son côté, l'État islamique poursuit ses attaques du côté de Marea, la nuit du 10 au 11 août[10]. Selon l'OSDH, au moins 25 rebelles sont tués, ainsi que 8 hommes de l'EI, dont 4 kamikazes[11],[6].

Le 14 août, l'État islamique prend Tlalin et tente d'encercler la petite ville de Marea[12],[13],[14].

D'après Médecins sans frontières, la Syrian American Medical Society et des militants syriens, une attaque chimique au gaz moutarde est commise par l'État islamique le 21 août. Environ 50 obus sont tirés au mortier sur Marea, blessant au moins 50 civils et causant la mort d'un bébé[15],[16]. Le 5 novembre 2015, l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) confirme l'utilisation de gaz moutarde à Marea le 21 août[17].

La nuit du 26 au 27, les djihadistes de l'EI prennent trois villages près de Marea — Dalkha, Herbel et Sandaq — et pénètrent dans les faubourgs de cette ville. Selon l'OSDH, plusieurs dizaines de rebelles sont tués. Plus au nord, l'EI s'empare également de deux autres villages, abandonnés auparavant par le Front al-Nosra[18],[19],[20].

Le 29, une offensive rebelle sur Tlalin est repoussée par l'EI[21], selon l'OSDH, au moins 18 rebelles sont tués[22].

Les pertes[modifier | modifier le code]

Le soir du 14 août, après une semaine d'affrontements, l'OSDH donne un bilan d'au moins 76 morts chez les rebelles et 45 du côté de l'État islamique[12],[13]. L'OSDH affirme ensuite qu'au moins 20 rebelles et 27 djihadistes sont tués le 4 septembre[23],[24],[25].

Le 8 septembre, l'OSDH affirme qu'au moins 134 djihadistes de l'EI — dont 10 kamikazes et 2 prisonniers exécutés — et 195 combattants du Front islamique et d'autres groupes rebelles sont morts après un mois de combats[2]

Les combats reprennent à Marea le 17 novembre 2015[26].

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice Balanche, Status of the Syrian Rebellion: Numbers, Ideologies, and Prospects, The Washington Institute, 22 novembre 2016.
  2. a b et c 329 fighters killed a month of clashes in the north of Aleppo even though the Turkey promises of establishing buffer zone, OSDH, 8 septembre 2015.
  3. Syrie: près de 50 morts dans des combats entre l’EI et rebelles, AFP, 8 août 2015.
  4. About 30 fighters killed in the violent clashes in the northern countryside of Aleppo, OSDH, 9 août 2015.
  5. About 40 fighters killed during IS attack and takeover of the village of Om Hosh, OSDH, 8 août 2015.
  6. a et b Syrie: l'État islamique commet un nouveau massacre, Challenges avec AFP, 11 août 2015.
  7. Jérôme Bastion, Une «zone protégée» entre la Turquie et la Syrie, RFI, 27 juillet 2015.
  8. Syrie: le Front al-Nosra redéploie ses forces, RFI, 11 août 2015.
  9. Syrie: des rebelles appuient le plan américain, Le Figaro avec AFP, 11 août 2015.
  10. Al-Nosra se retire du nord de la Syrie, Le Figaro avec Reuters, 10 août 2015.
  11. 25 fighters killed in clashes inside the city of Mare’ in the north of Aleppo
  12. a et b Syrie:l'EI encercle un bastion rebelle du nord, Le Figaro avec AFP, 14 août 2015.
  13. a et b “Islamic State” almost entirely besieges the city of Marea in the north of Aleppo, OSDH, 14 août 2015.
  14. More than 110 rebels and militants killed in IS attacks in order to control the city of Marea, OSDH, 14 août 2015.
  15. Une "attaque chimique" documentée dans le nord de la Syrie (militants, médecins), AFP, 25 août 2015.
  16. Amnesty International - Rapport 2015, p.430.
  17. Du gaz moutarde a été utilisé dans la guerre en Syrie, AFP, 5 novembre 2015.
  18. Syrie : l'EI marque des points dans la province d'Alep, Le Point avec AFP, 27 août 2015.
  19. Luc Mathieu, L'Etat islamique à l'offensive dans le Nord syrien, Libération, 27 août 2015.
  20. Romain Caillet, twitter.
  21. Romain Caillet, twitter.
  22. The death of 18 fighters from the factions in clashes at Tlalin area in the northern countryside of Aleppo, OSDH, 29 août 2015.
  23. About 47 rebels and IS militants killed in Marea clashes in the north of Aleppo, OSDH, 5 septembre 2015.
  24. Syrie: 47 morts dans combats EI contre rebelles, Le Figaro avec AFP, 5 septembre 2015.
  25. Combats entre l'EI et des insurgés syriens près de la Turquie, Reuters, 5 septembre 2015.
  26. Violent and continuous clashes in the eastern countryside of Aleppo and the clashes renewed in the vicinity of Mare’e, OSDH, 17 novembre 2015.