Bataille de Lutos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Lutos
Informations générales
Date 794
Lieu Asturies
Issue Victoire asturienne décisive
Belligérants
Emblema del Reino de Asturias.svg Royaume des Asturies Bani-Ummaiya flag.png Califat de Cordoue
Commandants
Alphonse II des Asturies Abd al-Malik ibn Abd al-Walid ibn Mugaith
Abd al-Karim ibn Abd al-Walid ibn Mugaith
Forces en présence
5 000 6 000
Pertes
600 1 600 hommes tués[1]

Reconquista

Batailles

Covadonga · Lutos · Clavijo · Simancas · Barbastro · Sagrajas · Alcoraz · Bairén · Uclès · Valtierra · Congost de Martorell · Cutanda · Fraga · Ourique · Alarcos · Las Navas de Tolosa · Jerez · Puig de Cebolla · Tarifa · Grenade
Coordonnées 43° 20′ nord, 6° 25′ ouest

Géolocalisation sur la carte : Asturies

(Voir situation sur carte : Asturies)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Lutos.

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Lutos.

La bataille de Lutos a eu lieu dans l'année 794 quand l'émir de Cordoue, Hicham Ier de Cordoue a envoyé des incursions militaires contre le Royaume des Asturies sous le commandement des frères Abd al-Karim ibn Abd al-Walid ibn Mugaith et Abd al-Malik ibn Abd al-Walid ibn Mugaith.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Abd al-Karim a mené une Politique de la terre brûlée d'agression contre les terres de Alava tandis que son frère, Abd al-Malik a dirigé ses forces dans le cœur du royaume asturien sans rencontrer de résistance significative en dehors de la ville de Oviedo ou ill a détruit une grande partie de la campagne, y compris les églises construites par Fruela Ier des Asturies .

À leur retour à Al-Andalus, dans la vallée de Camino Real del Puerto de la Mesa, ils ont été mis den déroute par le roi Alphonse II des Asturies et les forces sous son commandement. Les forces asturiennes ont tenu une embuscade à l'armée musulmane dans une partie de la vallée près de Grado (Asturies).

La bataille a abouti à une victoire des Asturies et la majorité de l'armée musulmane a été anéantie. Abd al-Malik a été tué dans la bataille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Margarita Torres Sevilla-Quiñones de León, Las batallas legendarias y el oficio de la guerra, Barcelona, Ediciones Debolsillo, 2003, pp. 56-59.