Bataille de La Castelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bataille de La Castelle
Description de cette image, également commentée ci-après
Abbaye Saint-Jean de la Castelle, fondée vers 1073
Informations générales
Date 1063
Lieu entre Cazères et Grenade-sur-l'Adour
Issue Victoire aquitaine
Belligérants
Duché de VasconieDuché d'Aquitaine
Commandants
Bernard II d'ArmagnacGuillaume VIII d'Aquitaine
Coordonnées 43° 44′ 29″ nord, 0° 18′ 45″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Landes
(Voir situation sur carte : Landes)
Bataille de La Castelle
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Bataille de La Castelle

La bataille de La Castelle est le nom d'un combat militaire important qui a opposé en 1063[1],[2] près de l'abbaye Saint-Jean de la Castelle le duc Guillaume VIII d'Aquitaine au duc Bernard de Vasconie.

Présentation[modifier | modifier le code]

À la suite du décès sans postérité en 1039 d'Eudes de Poitiers, à la fois duc de Vasconie et duc d'Aquitaine, une période de contestation s'ouvre entre plusieurs prétendants au sujet de la succession de Vasconie. Eudes était le fils de Guillaume V d'Aquitaine, duc d'Aquitaine, et de Brisque de Gascogne, héritière de Sanche Guillaume de Vasconie.

La succession d'Aquitaine revient naturellement à Guillaume VII d'Aquitaine, demi-frère d'Eudes, mais pour ce qui est de la Vasconie l'héritage revient en principe à Bernard II d'Armagnac, fils de la sœur d'Eudes, petit-fils de Brisque. Bernard parvient à se faire reconnaître comme duc, mais en 1058, le nouveau duc d'Aquitaine Guillaume VIII d'Aquitaine lui conteste ce titre. À la tête d'une armée Guillaume VIII entre finalement en Vasconie. Il bat les troupes de Bernard à La Castelle. Ce dernier est contraint de renoncer à ses droits et le duché de Vasconie et finalement rattaché au duché d'Aquitaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Ducourneau, La Guienne, historique et monumentale, Volume 1, Part 1, 215 p. (lire en ligne), mention de la bataille (page 82)
  2. Frontières pyrénéennes au Moyen Âge (XIe-XVe siècles), Sébastien Gasc, Philippe Sénac, Clément Venco, Carlos Laliena Corbera, Prensas de la Universidad de Zaragoza, 2018, 538 pages

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]