Bataille de Kings Mountain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Kings Mountain
Gravure représentant la mort de Patrick Ferguson à la bataille de Kings Mountain
Gravure représentant la mort de Patrick Ferguson à la bataille de Kings Mountain
Informations générales
Date 7 octobre 1780
Lieu Blacksburg (Caroline du Sud)
Issue Victoire américaine
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Commandants
William Campbell
John Sevier
Frederick Hambright
Joseph McDowell
Benjamin Cleveland
James Williams
Isaac Shelby
Patrick Ferguson
Forces en présence
1 400 hommes 1 300 hommes
Pertes
29 morts
58 blessés
244 morts
163 blessés
716 prisonniers
Guerre d'indépendance des États-Unis
Batailles
Théâtre sud de la guerre d'indépendance des États-Unis (1780-1782)

Siège de Charleston · Monck's Corner · Lenud's Ferry · Waxhaws · Mobley's Meeting House · Ramsour's Mill · Huck's Defeat · Colson's Mill · Rocky Mount · Hanging Rock · Camden · Fishing Creek · Musgrove Mill · Wahab's Plantation · Black Mingo · Charlotte · Kings Mountain · Shallow Ford · Fishdam Ford · Blackstock's Farm · Cowpens · Cowan's Ford · Torrence's Tavern · Massacre de Pyle · Wetzell's Mill · Guilford Court House · Fort Watson · Hobkirk's Hill · Fort Motte · Augusta · Ninety-Six · House in the Horseshoe · Chesapeake · Eutaw Springs · Lindley's Mill · Yorktown · Videau's Bridge · Baie d'Hudson · Combahee River

Coordonnées 35° 07′ 10″ N 81° 23′ 37″ O / 35.11935, -81.3935935° 07′ 10″ Nord 81° 23′ 37″ Ouest / 35.11935, -81.39359

Géolocalisation sur la carte : Caroline du Sud

(Voir situation sur carte : Caroline du Sud)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Kings Mountain.

La bataille de Kings Mountain eut lieu le 7 octobre 1780 pendant la guerre d'indépendance américaine dans l'État actuel de Caroline du Sud. Elle représente une importante victoire des Américains sur les Britanniques. Elle fit 29 morts côté américain et 244 côté britannique.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Thomas B. Allen, Tories : fighting for the king in America's first civil war, New York, Harper,‎ , 468 p. (ISBN 978-0-06-124180-2, OCLC 664584003, lire en ligne)
  • (en) John Buchanan, The road to Guilford Courthouse : the American revolution in the Carolinas, New York, Wiley,‎ , 452 p. (ISBN 978-0-471-16402-9, OCLC 35055512)
  • (en) J. David Dameron, King's Mountain : the defeat of the Loyalists, October 7, 1780, Cambridge, Da Capo Press,‎ , 128 p. (ISBN 978-0-306-81194-4, OCLC 53091024)
  • (en) Christopher Hibbert, Redcoats and rebels : the American Revolution through British eyes, New York, Norton,‎ , 375 p. (ISBN 978-0-393-02895-9, OCLC 21077427)
  • (en) Willard Wallace, Appeal to arms : a military history of the American Revolution, Chicago, Quadrangle Books,‎ , 308 p. (OCLC 829252018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]