Bataille de Hoyerswerda (1813)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Hoyerswerda

Informations générales
Date
Lieu Hoyerswerda
(Allemagne actuelle)
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire françaisDrapeau de la Prusse Royaume de Prusse
Commandants
Nicolas Charles Oudinot, Général LejeuneFriedrich Wilhelm Bülow von Dennewitz
Forces en présence
12 000 hommes[1]6 000 hommes[1]
Pertes
130 tués
quelques centaines de blessés[1],[2]
inconnues[1],[2]

Sixième Coalition

Batailles

Campagne de Russie (1812)
Mir · Moguilev · Ostrovno · Vitebsk · Kliastitsy · Smolensk · 1re Polotsk · Valoutina Gora · Moskova · Moscou · Winkowo · Maloyaroslavets · 2e Polotsk · Czaśniki · Viazma · Smoliani · Krasnoï · Bérézina


Campagne d'Allemagne (1813)
Dantzig · Möckern · Lützen · Bautzen · Reichenbach · Haynau · Hoyerswerda  · Goldberg · Gross Beeren · Katzbach · Dresde · Kulm · Dennewitz · Peterswalde · Leipzig · Hanau · Sehested · Torgau · Hambourg


Campagne de France (1814)
Metz · Saint-Avold · Saint-Dizier · Brienne · La Rothière


Campagne des Six-Jours : Champaubert · Montmirail · Château-Thierry · Vauchamps


Mormant · Montereau · Bar-sur-Aube · Berry-au-Bac · Craonne · Laon · Reims · Arcis-sur-Aube · Fère-Champenoise · Meaux · Claye · Villeparisis · Paris


Front italien : Trieste · Mincio

La bataille de Hoyerswerda, eut lieu le , à Hoyerswerda en Saxe à 55 km au nord-est de Dresde, dans le cadre de la guerre de la Sixième Coalition, entre l'armée française commandée par le maréchal Oudinot et les forces prussiennes sous les ordres du général de brigade Friedrich Wilhelm von Bülow.

Contexte[modifier | modifier le code]

Avançant à travers le bassin de la Spree après sa victoire à Bautzen, Napoléon demande au maréchal Oudinot de rejoindre Berlin. Le général prussien von Bülow décide alors de marcher à sa rencontre.

Ordre de bataille[modifier | modifier le code]

Armée française (Oudinot) Armée des coalisés (von Bulöw)

A compléter

A compléter

La bataille[modifier | modifier le code]

Von Bulöw qui avait sous-estimé les forces françaises est sévèrement repoussé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Smith 1998, p. 424
  2. a et b Pigeard 2004, p. 388

Bibliographie[modifier | modifier le code]