Bataille de Hedgeley Moor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Hedgeley Moor
Informations générales
Date 25 avril 1464
Lieu Hedgeley Moor (Northumberland)
Issue Victoire yorkiste
Belligérants
Rose d'York Maison d'York Rose de Lancastre Maison de Lancastre
Commandants
John Neville Henri Beaufort
Forces en présence
6000 5000
Guerre des Deux-Roses
Coordonnées 55° 28′ 16″ N 1° 55′ 26″ O / 55.471, -1.924 ()55° 28′ 16″ Nord 1° 55′ 26″ Ouest / 55.471, -1.924 ()  

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Hedgeley Moor.

La bataille de Hedgeley Moor est un affrontement de la guerre des Deux-Roses. Elle s'est déroulée le 25 avril 1464 à Hedgeley Moor, au nord du village de Glanton, dans le Northumberland, et s'est conclue par une victoire de John Neville pour la Maison d'York sur les Lancastre menés par le duc de Somerset.

Situation[modifier | modifier le code]

Au début de l'année 1464, les Lancastre espèrent que les marches galloises et le West Country vont se soulever en leur faveur. De leur côté, les Yorkistes veulent couper court à la menace d'une invasion écossaise en concluant un accord avec les Écossais. Le Parlement anglais doit se réunir à York le 5 mai pour discuter des termes d'un accord avec l'Écosse, mais une recrudescence d'activité des Lancastre dans le Northumberland et le Yorkshire du Nord fait qu'il est difficile pour la délégation écossaise de voyager en sécurité jusqu'à York. John Neville est alors envoyé dans le nord avec une petite force pour les escorter jusqu'à York.

Henri Beaufort, le duc de Somerset, essaie de tendre une embuscade à Neville près de Newcastle mais Neville y échappe et continue sa route vers le nord tout en rassemblant plus de troupes. Quand il atteint Hedgeley Moor, il a sous ses ordres une armée de presque 6 000 hommes, et c'est là qu'il rencontre une armée Lancastre de 5 000 hommes commandée par le duc de Somerset.

La bataille[modifier | modifier le code]

La bataille débute par un échange de volée de flèches, après quoi Neville avance sur 1 500 mètres de landes et brise et disperse le flanc gauche de l'armée Lancastre avant de s'arrêter pour réajuster sa ligne de bataille. L'armée yorkiste part ensuite à l'assaut des lignes adverses et, poussés par le poids du nombre, les Lancastre fuient le champ de bataille. Seul Sir Ralph Percy, qui a déjà changé plusieurs fois de camp au cours de la guerre, reste avec les chevaliers de sa maison pour une ultime défense mais il est rapidement submergé et tué. Ses dernières et énigmatiques paroles furent : « J'ai sauvé l'oiseau dans ma poitrine. »

Conséquences[modifier | modifier le code]

La défaite et la dispersion des Lancastre ouvre la route de York aux envoyés écossais, qui négocient avec succès une solution pacifique pour régler leur différend avec l'Angleterre.

Une colonne en pierre a été élevée près du champ de bataille et est connue sous le nom de Percy's Cross.

Références[modifier | modifier le code]