Bataille de Hafrsfjord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Bataille de Hafrsfjord est une bataille navale livrée dans le Hafrsfjord, en Norvège, le .

Contexte et description[modifier | modifier le code]

Elle opposa les partisans du roi Harald Belle Chevelure (Haraldr hárfagri) à une alliance de chefs de clans de l'Ouest de la Norvège.. A la suite de la victoire de Solskjel qui lui donna le contrôle du fjord de Trondheim, cette bataille lui donna le contrôle de la région de l'actuelle Stavanger[1]. Ces campagnes eurent pour conséquence l'unification de la Norvège en un seul royaume, dont il occupa le trône sous le nom de Harald Ier.

À travers les sources qui la décrivent, cette bataille constitue l'un des témoignages les plus anciens de la présence au sein des armées scandinaves de la période viking, d'un type de soldat spécifique : le « guerrier fauve » ou berserkr [2].

La victoire et ses conséquences sur la recomposition de l'équilibre politique seraient à l'origine de migrations de certains clans norvégiens vers l'Islande[3].

Sources et traces archéologiques[modifier | modifier le code]

Évocation de la bataille dans la littérature médiévale scandinave[modifier | modifier le code]

La bataille est évoquée dans le poème scaldique, Haraldskvæði[4] ce dernier constitue la source la plus contemporaine qui nous soit parvenue.

Elle est également décrite dans les sagas:

Recherches archéologiques[modifier | modifier le code]

Les historiens et les archéologues cherchent depuis le début des années 2000[5] à améliorer leur connaissance de la bataille par une analyse de la zone du fjord où elle est censée s'être déroulée.

Le Musée de Stavanger en association avec différents partenaires (musées, universités) a publié en 2015 un rapport[6] constituant un premier état scientifique de la question dans le but de mesurer l'ampleur de cette bataille et de mieux connaitre son impact pour l'histoire nationale de la Norvège[7].

Depuis cette date, une association, Funn i Hafrsfjord s'est même constituée pour poursuivre l'étude du site[8].

Postérité[modifier | modifier le code]

Le monument « Les épées sur les rochers », édifié pour commémorer cette bataille, a été inauguré par le roi Olav V en 1983, lors du 1111e anniversaire de la bataille[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Durand, Frédéric, 1930-, Les Vikings et la mer, Paris, Errance, , 135 p. (ISBN 2-87772-118-3 et 9782877721189, OCLC 301618634, lire en ligne), pp. 78-79
  2. Samson, Vincent, 1966- ..., Les Berserkir : les guerriers-fauves dans la Scandinavie ancienne, de l'âge de Vendel aux Vikings, VIe-XIe siècle, Villeneuve-d'Ascq, Presses universitaires du Septentrion, , 446 p. (ISBN 978-2-7574-0353-2 et 2757403532, OCLC 779700824, lire en ligne), p.115
  3. (en) The Hutchinson dictionary of ancient and medieval warfare., Helicon, , 365 p. (ISBN 978-1-85986-193-6, OCLC 60142066, lire en ligne), p. 137
  4. (en) Lee M Hollander, Old norse poems : the most important non-skaldic verse not included in the poetic Edda, Abela, , 234 p. (ISBN 978-1-907256-50-9, OCLC 796984972, lire en ligne), pp. 109-122
  5. « Norvège - Une étude des fonds marins à la recherche de traces de la bataille de Hafrsfjord », sur idavoll.e-monsite.com (consulté le 19 mai 2019)
  6. (no) Arnfrid Opedal et Endre Elvestad, Slaget i Hafrsfjord, Stavanger Maritime Museum, (lire en ligne)
  7. (en-US) « Hafrsfjord 872 - Museum Stavanger », sur stavangermaritimemuseum.no (consulté le 19 mai 2019)
  8. (en-US) « Funn i Hafrsfjord 2017 », sur Hafrsfjord Stavanger Norway (consulté le 19 mai 2019)
  9. (en) Kerry Sullivan, « Bronze Swords of Hafrsfjord Tell a Legendary Tale of a Powerful King and a Great Battle », sur www.ancient-origins.net (consulté le 18 mai 2019)