Bataille de Gemmano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Gemmano
Description de cette image, également commentée ci-après
Nord de l'Italie en 1944 et progression des Alliés.
Informations générales
Date 4 septembre au 15 septembre 1944
Lieu Gemmano, au nord de l'Italie
Issue Victoire alliée
Belligérants
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemandDrapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Inde
Commandants
Drapeau : Allemagne Traugott HerrDrapeau : Royaume-Uni Lt-Gen Charles Keightley
Forces en présence
LXXVI Panzer CorpsBritish V Corps
Pertes
inconnues

Campagne du front méditerranéen
Campagne en Libye et en Égypte · Tunisie · Balkans · Méditerranée · Italie · Sud de la France

Batailles

Campagne d'Italie
Opération Corkscrew · Bataille de Lampedusa · Débarquement de Sicile · Massacre de Biscari · Opération Avalanche · Armistice de Cassibile · Défense manquée de Rome · Guerre civile italienne · Opération Slapstick · Libération de la Corse · Insurrection de Naples · Bombardement du Vatican · Campagne de la rivière Moro · Ligne Gustave · Bataille de Monte Cassino · Massacre de Monchio, Susano et Costrignano · Attentat de Via Rasella · Massacre des Fosses ardéatines · Bataille du Garigliano · Opération Shingle · Libération de Rome · Conquête de l'île d'Elbe · Prise d'Ancône · Massacre de Sant'Anna di Stazzema · Ligne gothique (Gemmano · Rimini · San Marino · Montecieco) · Massacre de Marzabotto · Offensive du printemps 1945 · Prise de Bologne


Front d'Europe de l'Ouest


Front d'Europe de l'est


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Bataille de l'Atlantique


Guerre du Pacifique


Guerre sino-japonaise

La Bataille de Gemmano est une péripétie de la phase offensive pendant la campagne d'Italie lancée par l'armée alliée afin de percer la ligne Gothique sur l'Adriatique afin de libérer la ville de Rimini. Elle se déroule entre le 4 et le 15 septembre 1944.

La bataille[modifier | modifier le code]

Armée anglaise en Italie : Les commandants des régiments 7e Ox et Bucks planifient l'attaque sur le village de Gemmano, le 6 septembre 1944

Pendant cette bataille qui a vu une succession de quatre attaques anglaises contre les positions allemandes, la localité de Gemmano a été occupée pendant la seconde attaque du 9 septembre, tandis que les autres actions successives provoquèrent la reddition des autres forces de la Wehrmacht opérant sur la zone.

La bataille a été brève mais intense et est appelée « Cassino dell'Adriatico » par divers historiens[1].

Conséquences[modifier | modifier le code]

Le chemin vers Rimini est libéré, défaits, le 17 septembre les Allemands reçoivent l'ordre de se retirer et les combats se déplacent plus à nord où les forces indiennes combattent la charge de Montecieco. Malgré les pertes subies, les troupes alliées indiennes enfoncent les lignes allemandes à San Marino et simultanéiment les canadiens franchissent le col de Covignano et le fleuve Marecchia, près de San Martino in Riparotta, obligeant les Allemands à se retirer.

Le 21 septembre 1944 les divisions grecques, appuyées par les chars armés neozélandais, entrent dans la ville de Rimini, déjà détruite par les bombardements alliés[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Amedeo Montemaggi, Gemmano: La Cassino dell ' Adriatico/The Cassino of the Adriatic, Comune Di Gemmano, (asin:B0032VJC94)
  2. (it) « La Linea Gotica », sur La Città Invisibile

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Amedeo Montemaggi, Rimini S. Marino '44: la battaglia della linea gialla, San Marino, Arti grafiche Della Balda,
  • (it) Amedeo Montemaggi, San Marino nella bufera : 1943-44 : gli anni terribili, San Marino, Arti grafiche Della Balda,
  • (it) Amedeo Montemaggi, Linea Gotica 1944. La battaglia di Rimini e lo sbarco in Grecia decisivi per l'Europa sud-orientale e il Mediterraneo, Rimini, Museo dell'Aviazione,
  • (en) Gregory Blaxland, Alexander's Generals (the Italian Campaign 1944-1945), Londres, William Kimber & Co, (ISBN 0 7183 0386 5)
  • (en) Anonyme, The Tiger triumphs : the story of three great divisions in Italy, Londres, H.M.S.O., , 212 p.
  • (fr) Wladyslaw Anders (général), Mémoires, 1939-1946, La Jeune Parque, Paris, 1948
  • (it) Gerhard Muhm, La tattica tedesca nella campagna d'Italia, Linea gotica avamposto dei Balcani, a cura di Amedeo Montemaggi - Edizioni Civitas, Roma 1993, [1][2]

Liens externes[modifier | modifier le code]