Bataille de Gaza (312 av. J.-C.)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Gaza.
Bataille des diadoques
Informations générales
Date 312 av. J.-C.
Lieu Gaza
Issue Victoire de Ptolémée
Belligérants
Armée de Ptolémée, satrape d'Égypte Armée d'Antigone, satrape de Phrygie
Commandants
Ptolémée
Séleucos
Démétrios
Forces en présence
18 000 phalangites,
4 000 cavaliers
11 000 phalangites
1 500 fantassins légers
4 400 cavaliers
43 éléphants de guerre
Pertes
Inconnues 500 morts
8 000 capturés
43 éléphants morts

Guerres des diadoques

Batailles

Guerres des diadoques

Hellespont · Paraitacène · Gabiène · Gaza · Guerre babylonienne · Salamine de Chypre · Rhodes · Ipsos · Couroupédion
Coordonnées 31° 31′ nord, 34° 27′ est

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Gaza (312 av. J.-C.).

La bataille de Gaza oppose en 312 av. J.-C. Ptolémée, satrape d’Égypte, à Démétrios, fils d’Antigone le Borgne, maître de l'Asie, dans le contexte des guerres des diadoques. Il est très probable que Séleucos a participé à cette bataille du côté de Ptolémée.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Ptolémée, ayant décidé d’envahir la Syrie, parvient à Gaza avec 18 000 soldats d’infanterie et 4 000 cavaliers au début de l’année 312. Démétrios décide de l’affronter mais son armée est mise en déroute et bat en retraite vers Tripoli en Phénicie.