Bataille de Fuengirola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Cet article traite de la guerre de 1808-1814, appelée également Guerre d’Espagne. Pour la guerre d’Espagne de 1936-1939, voir l’article Guerre d'Espagne
Bataille de Fuengirola
Description de cette image, également commentée ci-après

Bataille de Fuengirola, par Janvier Suchodolski.

Informations générales
Date 15 octobre 1810
Lieu Fuengirola
Issue Victoire franco-polonaise
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire français
Drapeau du Duché de Varsovie Duché de Varsovie
Drapeau de l'Espagne Royaume d'Espagne
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni
Commandants
Franciszek Młokosiewicz Andrew Thomas Blayney
Forces en présence
400 Polonais
57 Français
3 501 Anglais
1 000 Espagnols
Pertes
20 tués
100 blessés
40 tués
70 blessés
200 prisonniers (dont une partie d'entre eux blessée)
5 canons
300 carabines et fusils
60 000 cartouches
1 canonnière

Guerre d'indépendance espagnole

Batailles

Siège de Cadix (1810-1812)
Cadix · Fuengirola · Baza · Barrosa · Zújar · Bornos (1er) · Tarifa · Bornos (2e)

La bataille de Fuengirola se déroule le , et oppose la garnison polonaise de la vieille forteresse maure de Fuengirola, sous les ordres de Franciszek Młokosiewicz, à un important corps expéditionnaire anglo-espagnol commandé par le général Andrew Thomas Blayney. La bataille se solde par une victoire polonaise.

Histoire[modifier | modifier le code]

Blayney ordonne un assaut sur le château de Sohail, qui fait l'objet d'intenses bombardements. Les défenseurs polonais appartiennent au 4e régiment d'infanterie du duché de Varsovie. Sous les attaques féroces menées sur terre et sur mer par leurs homologues britanniques et par les forces espagnoles locales, environ 300 Polonais infligent de lourdes pertes aux troupes britanniques les plus réputées — telles que le 89th Regiment of Foot « The Princess Victoria's » ou le régiment d'infanterie de la Couronne. Ils finissent même par capturer Blayney, général très distingué. À la suite de cette victoire, plusieurs officiers polonais sont décorés de la Légion d'honneur par Napoléon lui-même.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]